Selon une enquête Fondation Pfizer/Ipsos Santé*, 9 adolescents sur 10 s’estiment bien dans leur corps, même si pour 55% des adolescents être mince est essentiel. En effet, 1 adolescent sur 5 se déclare obsédé par son poids (22%) et 1 adolescente sur 3 (22%). 

Le poids semble un souci de préoccupation physique majeur chez les adolescents : 52% des garçons font de la musculation et 27% des filles des régimes.
 
Si 9 adolescents sur 10 s’estiment bien dans leur corps et qu’un adolescent sur 3 se sent très bien dans son corps, les filles sont plus sévères : 69% d’entre elles déclarent aimer leur corps contre 84% des garçons. Une partie des adolescents se sent au complexés (19% et jusqu’à 29% pour les filles), pudiques (25%) ou timides (14%).

Selon l’étude, le rapport entre le bien-être des adolescents et le rapport qu’ils entretiennent avec leurs corps est complémentaire : 93% des adolescents qui vont bien aiment leur corps contre seulement 55% de ceux qui vont mal.

Peu de transformations à leur corps
En général, les adolescents infligent peu de transformations à leur corps. 52% des garçons pratiquent la musculation et 23%, dont 29% de filles, souhaitent perdre du poids.

Si 17% des ados mal dans leur peau se sont déjà scarifiés (contre 6% pour l’ensemble des adolescents), seuls 8% (vs 3%) ont pris des médicaments pour augmenter leurs performances physiques ou intellectuelles et 5% (vs 2%) se sont fait vomir après un repas.

12% ont un piercing dont 19% des filles contre 5% des garçons, et 7% un tatouage (7% des filles, 6% des garçons). Pour les adolescents bien dans leur peau, posséder un piercing ou un tatouage améliore encore leur mieux-être. Les ados de 17-18 ans sont plus nombreux à avoir modifié leur corps : 13% ont un tatouage et 18% un piercing.

Des adultes pessimistes quant à leur vision des adolescents
Selon les adultes, seulement 6 adolescents sur 10 se sentent bien dans leur corps alors qu’ils sont en réalité 9 sur 10 à l’être ; 80% des adultes pensent qu’il est essentiel pour les ados d’être mince (vs 55% des ados) et beau pour réussir dans la vie (85% vs 76% des jeunes), 69% considèrent que les adolescents vouent une obsession à leur poids (vs 22% des ados). « Le surcroît d’attention et d’inquiétude envers les adolescents est d’autant plus exacerbé par la surmédiatisation des faits divers et conduites radicales. Les adultes, à la fois responsables, tuteurs et compagnons de route de leurs enfants, craignent de mal faire ou de passer à côté de quelque chose », souligne David Le Breton anthropologue, sociologue. 

 Sources : Enquête Fondation Pfizer/Ipsos Santé réalisée en regards croisés auprès de 801 adolescents âgés de 15 à 18 ans et de 802 adultes âgés de 25 ans et plus interrogés par internet du 14 octobre au 23 octobre 2014 et constituant des échantillons nationaux représentatifs des populations interrogées selon la méthode des quotas (données INSEE et de l’Éducation Nationale)

A Lire également

Santé des adolescents : une priorité pour plus de ... Selon un sondage réalisé par Odoxa pour la MNH, le Figaro et France Inter*, la santé des adolescents est une priorité pour plus de 50% des Français. ...
Sommeil : les ados se couchent trop tard Près de 30 % des 15-19 ans sont en dette de sommeil et à 15 ans, 25 % des adolescents dorment moins de sept heures par nuit. Ce sont les conclusio...
Un front commun contre les cancers pédiatriques A quelques jours de la journée internationale du cancer de l’Enfant (15 février), une démarche collaborative pour les enfants et adolescents atteints ...
Adolescents: le manque de sommeil favorise le risq... Selon une étude américaine publiée dans la revue Sleep, le manque de sommeil augmenterait  le risque de dépression et de pensées suicidaires chez les ...
Si maman grossit, bébé aussi… Les femmes qui prennent beaucoup de poids pendant leur grossesse auraient plus de risques de donner naissance à un bébé plus gros que les autres… Jusq...
Dépression de l’adolescent : des recommandations p... Alors qu'on estime que près de 8 % des adolescents entre 12 et 18 ans souffriraient d’une dépression, la Haute Autorité de Santé (HAS) vient de publie...
Journée du sommeil : 53% des adolescents ont des d... Les résultats d’une enquête  Ipsos Santé pour la Fondation Pfizer menée auprès de 801 jeunes âgés de 15 à 18 ans montrent  que 53% des adolescents déc...
Baisser le chauffage pour perdre du poids ? Vous souhaitez perdre quelques kilos superflus ? Alors n'hésitez pas à baisser un peu le chauffage ! Selon une étude menée par des chercheurs de l...
70 millions d’adolescents de 10 à 19 ans ne ... En investissant auprès des 1,2 milliard d’adolescents de 10 à 19 ans maintenant, on peut briser le solide engrenage de la pauvreté et des disparités. ...
Sida : le nombre de décès d’adolescents a triplé e... Selon des données publiées par l’Unicef, le nombre de décès d’adolescents imputables au Sida aurait triplé au cours des 15 dernières années. Aujour...
De meilleures notes à l’école grâce au sport... Vous n'êtes pas satisfaits du dernier bulletin de notes de votre enfant ? Faites-lui faire du sport !  C'est la conclusion de travaux menés par des ch...
Acné : 5 millions de Français sont concernés ! Une enquête CSA Santé pour les Laboratoires Pierre Fabre Dermatologie et menée sur plus de 10 000 Français révèle que 5 millions de Français sont conc...
La dépression, 1ère cause de maladie et de handica... Selon un rapport de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) sur la santé des adolescents dans le monde, la dépression est la principale cause de mal...
Journée internationale de l’audition, le 3 mars 20... A l’occasion de la Journée internationale de l’audition, organisée chaque année le 3 mars, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) lance «Écouter sa...
La santé des adolescents passées au crible Les résultats de la dernière enquête internationale HBSC 2009/2010, menée auprès de jeunes de 11 à 15 ans dans quelque 39 pays, viennent d’être publié...
Journée Européenne de l’Obésité : samedi 22 mai 20... La première Journée européenne contre l'obésité (JEO) est organisée le 22 mai 2010. Son objectif : encourager les citoyens européens présentant une su...