24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Viager libre ou viager occupé ?

Lorsqu’on évoque un achat immobilier en viager, on pense aussitôt au film « Le viager » avec Michel Serrault… A tord ! Car il y a une réelle différence entre un viager occupé et un viager libre. Explications.

Pour mémoire, acheter un bien immobilier en viager signifie verser une rente jusqu’au décès du dernier propriétaire. A noter que contrairement aux idées reçues, aucun bouquet de départ n’est obligatoire.

Dans le cas d’un viager occupé, vous ne pourrez profiter physiquement du bien immobilier qu’après le décès du dernier propriétaire. Ainsi, jusqu’au décès de ce dernier, vous ne pouvez ni vivre, ni louer le logement. Vous verserez une rente mensuel au dernier propriétaire jusqu’à son décès. Ce n’est qu’à ce moment que vous pourrez pleinement jouir de votre bien.

Dans le cas du viager libre, vous profitez physiquement du bien immobilier dès la signature définitive chez le notaire (un peu comme pour un achat immobilier classique). Ainsi, sans attendre le décès du dernier propriétaire, vous pouvez aussitôt emménager – ou bien louer -, le bien ; et ce, dès la remise des clés chez le notaire. Bien entendu, vous continuerez de verser une rente mensuelle au dernier propriétaire jusqu’à son décès (ce point ne change pas).

Ces deux exemples sont les plus fréquents mais d’autres types de viager existent. Si vous souhaitez étudier ce type d’acquisition immobilière, commencez à vous informer. Par exemple, vous pourrez mieux comprendre le viager libre grâce à logement-viager.com
qui offre non-seulement des exemples concrets mais aussi une mine d’informations légales et pratiques ; et même des petites annonces immobilières en viager !

Une fois que vous y verrez plus clair, vous n’aurez plus qu’à vous rendre chez le notaire. Ce dernier vous apportera ses conseils pour vous aider à choisir le type de viager qui correspond le mieux à votre projet.

Rendez-vous sur Hellocoton !

20 février 2014