24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Une cabine UV sur sept dépasse les limites de sécurité selon Bruxelles

Selon les résultats d’une campagne de contrôle des cabines UV et des salons de bronzage menée par la Direction Générale de la Santé et des Consommateurs de la Commission européenne, une cabine sur sept ne respecte pas les normes en matière de rayonnement UV.

Cette enquête réalisée par les autorités de surveillance de dix pays (Allemagne, Belgique, Chypre, Danemark, Finlande, Hongrie, Lettonie, Pays-Bas, Pologne, République tchèque) a porté sur plus de 300 sites (majoritairement des salons de bronzage et des centres de fitness) et plus de 500 cabines UV.

Les enquêteurs ont mis en avant trois types d’anomalies. Alors que le rayonnement UV émis ne devrait pas dépasser 0,3W/m², 70 des 84 cabines UV inspectées chez les prestataires de services dépassent cette norme, la valeur mesurée la plus importante étant de 1,43W/m². Autre constat, les consommateurs seraient mal informés, notamment des risques liés au rayonnement UV et de l’interdiction aux moins de 18 ans d’utiliser ces cabines. Enfin, les avertissements figurant sur les cabines seraient insuffisants, notamment (dans 52% des cas) en ce qui concerne les lésions que peuvent provoquer les UV.

Les autorités européennes vont ainsi élaborer un projet conjoint de surveillance dans les Etats membres qui vise notamment à renforcer la coopération avec les exploitants du secteur, informer les consommateurs sur les risques du bronzage artificiel ou encore multiplier les opérations de contrôle des cabines.

En juillet 2009, un groupe de travail du Centre international de Recherche sur le Cancer (CIRC) a classé les appareils de bronzage à émission d’UV comme « cancérogènes pour l’homme » (Groupe 1). Selon les conclusions de ce groupe, publiées dans « The Lancet Oncology » (2009, vol.10 ; 751-752), commencer à utiliser les cabines de bronzage avant l’âge de 30 ans augmente de 75% le risque de mélanome cutané. Enfin une des mesures  du Plan cancer vise à « renforcer la prévention de l’exposition aux rayonnements UV ».

Source : INCa

Télécharger le rapport d’enquête (en anglais)

Rendez-vous sur Hellocoton !

17 février 2010