24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Une Oasis sur Toulouse pour les enfants atteints de maladies graves et leurs familles

Inaugurée hier par R. Bachelot Projet pilote, ministre des solidarités, le Pr J-F Mattei, président de la Croix-Rouge française et J-J Romatet, directeur général du CHU de Toulouse,  « l’Oasis » est la première maison de répit et de soins palliatifs pédiatriques lancée en France. A mi-chemin entre l’hôpital et le domicile, l’Oasis devrait permettre aux enfants hospitalisés pour des maladies graves de profiter d’un espace où souffler en famille, quel que soit le stade de leur maladie. Du moins, pour 2 ans; le temps prévu pour ce projet pilote…

Cette démarche expérimentale (prévue sur 2 ans et unique en France) s’inscrit dans le cadre du plan soins palliatifs 2008-2012 porté par les pouvoirs publics, en réponse à l’inadaptation des structures d’accueil des enfants atteints de maladies graves. Ces situations sont à la fois très difficiles à vivre pour les enfants, leurs familles, et les équipes soignantes. Ce dispositif, qui existe dans de nombreux pays, et notamment au Canada, en Angleterre ou en Allemagne, devrait être déployé sur le plan national à l’issue de cette phase expérimentale.

Pour cela, l’Oasis, accueille à Seysses (en Haute-Garonne, 31600), les enfants et leurs familles dans un lieu à taille humaine et dans une ambiance familiale. Sur une surface de 350 m², elle compte quatre chambres pouvant accueillir chacune un enfant et l’un de ses parents, une suite familiale pour un enfant et ses deux parents et plusieurs espaces de vie de partagés : un patio, un vaste salon salle à manger, une bibliothèque, une salle de jeux et d’activités et une salle dédiée aux soins de balnéothérapie. Une cinquantaine d’enfants par an pourront bénéficier de cet accueil, avec leurs parents, accompagnés par des professionnels qualifiés, ainsi que des bénévoles, présents en permanence dans ce lieu de vie.

Morgane Boileau – Source : Croix Rouge

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 mai 2011