24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

«Toisons-nous» : une campagne pour sensibiliser sur l’ostéoporose

La perte de taille est un signal d’alerte simple pour dépister une ostéoporose. A l’occasion de la Journée Mondiale de l’Ostéoporose le 20 octobre prochain, AMGEN, avec le soutien de l’AFLAR (Association Française de Lutte Anti-Rhumatismale), lance la campagne «Toisons-nous» du 12 au 30 octobre dans 650 pharmacies partenaires en France.

Chez les femmes ménopausées, l’ostéoporose est une maladie fréquente, dont l’incidence augmente avec l’âge. Mais elle est le plus souvent silencieuse et sous-diagnostiquée, faisant courir un risque de survenue brutale d’une fracture. Chez de nombreuses patientes, il existe pourtant un signe d’alerte : la diminution de leur taille consécutive à un tassement vertébral qui a pu passer inaperçu.

74 % des femmes attribuent la perte de taille au vieillissement
Or, comme le montrent les résultats d’un sondage OpinionWay*, pour 74 % des femmes la perte de taille n’est qu’un phénomène normal lié au vieillissement. Seules 44 % d’entre elles citent l’ostéoporose. Près d’un tiers d’entre elles (32 %) déclarent avoir perdu quelques centimètres, la fréquence grimpant à presque la moitié (47 %) pour celles âgées de 65  «Toisons-nous» : une campagne pour dépister l'ostéoporose à 70 ans. Elles ne sont que moins d’une sur dix (9 %) à savoir qu’un tassement vertébral est une fracture et seulement quatre sur dix (40 %) à savoir que la perte osseuse ostéoporotique ne s’accompagne pas de douleur. Paradoxalement, elles reconnaissent l’implication de la ménopause dans le risque d’ostéoporose. Enfin, près d’un quart (24 %) ignorent qu’il existe des médicaments traitant cette maladie.

«Toisons-nous» : un moyen simple de dépistage et de sensibilisation

A l’occasion de la Journée mondiale de l’ostéoporose le 20 octobre, AMGEN soutenu par l’AFLAR saisit cette occasion pour sensibiliser au risque d’ostéoporose grâce à un moyen simple de dépistage. Dans chacune des 650 pharmacies partenaires, du 12 au 30 octobre, une toise sera mise à la disposition des femmes de plus de 50 ans pour mesurer leur taille, dans un espace aménagé pour respecter la confidentialité.

Si la perte est égale ou supérieure à 4 cm, l’équipe leur conseillera de consulter un médecin. Si elle est inférieure à 4 cm, il leur sera proposé de remplir une fiche d’évaluation tenant compte des principaux facteurs de risque. Selon le résultat, l’équipe les orientera vers un médecin ou leur conseillera une surveillance régulière.

À toutes les femmes, il sera proposé une brochure, répondant aux “dix questions les plus fréquentes des patientes”, répertoriées grâce au numéro de téléphone (“Allo ostéoporose” – 08 10 43 03 43) mis en place par l’AFLAR.

Consulter la liste des pharmacies

* Sondage OpinionWay auprès d’un échantillon représentatif de 500 françaises âgées de 50 à 70 ans.

Rendez-vous sur Hellocoton !

16 octobre 2015