24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

L’otite externe, moyenne ou séreuse chez l’enfant

L’otite est l’affection de l’oreille la plus courante chez les enfants : 2 enfants sur 3 auront au moins 1 otite avant l’âge de 3 ans. Les 3 formes principales d’otite : otite externe, otite moyenne et otite séreuse.

L’otite externe

L’otite externe est une affection de la peau du conduit auditif. Le tympan n’est pas touché.

L’otite externe est souvent causée par de mauvais gestes : un nettoyage trop appuyé ou maladroit du conduit auditif externe, un mauvais séchage de l’oreille après une baignade, l’utilisation d’écouteurs de mauvaise qualité… Le conduit auditif est lésé, la peau est irritée et démange. Si elle n’est pas soignée, la lésion pourra dégénérer et les démangeaisons devenir insupportables. Une infection très douloureuse peut survenir.

L’otite moyenne

L’otite moyenne est une inflammation et/ou une infection de l’espace au-delà du tympan. Dans cette situation, le tympan est touché. Le rhinopharynx est le point de départ de l’affection.

– Jusqu’à 3-4 mois, le nourrisson est protégé par les anticorps transmis par la mère, surtout si elle allaite. Ensuite, l’anatomie nez-oreille de l’enfant empêche les virus de remonter jusqu’au tympan.

– À partir d’1 an, un rhume banal peut facilement devenir une otite. En effet, la trompe d’Eustache, le petit canal qui relie l’oreille moyenne à l’arrière du nez, se bouche. Les sécrétions stagnent et s’infectent. C’est l’otite. L’utilisation d’antibiotiques ciblés et efficaces permet d’avoir de moins en moins recours à la paracentèse, qui consiste à percer le tympan gonflé et enflammé par les sécrétions accumulées à l’intérieur de l’oreille.

– Au-delà de 3 otites par an, il faut effectuer un bilan complet pour détecter : un reflux gastro oesophagien, une allergie, un déficit de défenses de l’organisme ou une carence en fer.

En cas d’échec des traitements proposés, l’ablation des végétations adénoïdes et la pose d’aérateurs transtympaniques (yoyos) pourront être envisagées. Ainsi nettoyée et bien aérée, l’oreille moyenne guérira dans la grande majorité des cas. En cas de doute, demandez conseil à votre médecin.

L’otite séreuse

L’otite séreuse est une inflammation qui passe souvent inaperçue car indolore et sans fièvre (pas d’infection), mais qui peut avoir des conséquences graves sur le plan de l’audition. Elle se situe derrière le tympan.

L’otite séreuse est la forme la plus difficile à détecter : elle n’est ni infectieuse, ni douloureuse.

Il peut s’agir d’une otite moyenne aiguë qui aura évolué alors qu’on l’aura cru guérie, mais elle peut survenir sans cause particulière. La muqueuse, qui recouvre le tympan et la caisse, est enflammée et produit une sérosité qui remplit l’oreille. L’audition est altérée et les dégâts peuvent être irrémédiables.

Lire aussi notre dossier « oreilles de l’enfant » :
Oreilles des enfants : dépister pour mieux prévenir
Comment nettoyer les oreilles des enfants ? Quelques conseils pratiques…
Oreilles : attention au bruit, à l’eau ou à l’avion !
Oreilles : des produits adaptés aux enfants

Source : Quies

Rendez-vous sur Hellocoton !

25 février 2014