24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Obésité : Nicolas Sarkozy annonce un nouveau plan sur trois ans

A l’occasion de la journée européenne de l’obésité qui se déroule sur deux jours les 21 et 22 mai, le chef de l’Etat a annoncé le lancement un plan de lutte contre l’obésité sur trois ans afin d’enrayer la progression de cette maladie.

Pour le Président de la République, « l’obésité est un enjeu de santé publique et un enjeu social ». En effet,  la situation épidémiologique est préoccupante. Un enfant sur six est en surpoids ou est obèse. « L’obésité est un facteur majeur d’inégalités sociales et peut avoir des conséquences importantes sur la santé », renchérit l’Elysée dans un communiqué.

Nicolas Sarkozy veut donner ainsi une nouvelle impulsion  à la politique de prévention et de prise en charge en s’appuyant sur les acquis du PNNS (Plan national nutrition santé), et souhaite que les actions suivantes soient menées :

– faciliter l’application des recommandations existantes : en améliorant l’alimentation scolaire, la restauration collective et la restauration solidaire ;
– favoriser l’activité physique pour la santé à l’école ;
– organiser d’ici 2012 le dépistage de l’obésité des enfants et une prise en charge de qualité sur tout le territoire, y compris l’outre-mer ;
– charger les agences régionale de santé de décliner localement le plan obésité ;
– lutter contre la discrimination pour les personnes qui en souffrent.

Dans le cadre du plan obésité, l’Etat entend mobiliser tous les partenaires de la prévention : les acteurs du système de santé, les partenaires institutionnels, les associations, les médias, les entreprises. Une charte conférant un caractère solennel à leurs engagements respectifs sera élaborée et signée dans les prochains mois. Une fondation de coopération scientifique associant AVIESAN (l’Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé) à des partenaires privés sera créée pour coordonner la stratégie de recherche sur l’obésité. Enfin, le gouvernement mettra en œuvre les actions permettant de suivre l’évolution de l’obésité chez les jeunes.

Le pilotage du plan sera assuré par une mission interministérielle qui rendra compte au Président de la République et au Premier ministre de l’avancée des actions en lien étroit avec le ministère de la Santé et les autres ministères et organismes concernés.

Source : Elysée

Rendez-vous sur Hellocoton !

21 mai 2010