24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Obésité et surpoids en recul chez les enfants

Le surpoids et l’obésité ont reculé chez les jeunes enfants, passant de 14,4% en 1999-2000 à 12,1% en 2005-2006, selon une enquête nationale de la Drees (Direction des études et statistiques du ministère de la Santé).

 Il s’agit d’une « baisse importante de 16% de la prévalence du surpoids et de l’obésité » chez les enfants de 5/6 ans, qui passe de 14,4% (dont 3,4% d’obésité) à 12,1% (dont 3,1% d’obésité) entre ces deux périodes, souligne le ministère de la santé. « La prévalence du surpoids et de l’obésité chez l’enfant, si elle demeure encore trop élevée, est l’une des plus faibles des pays industrialisés ». L’étude note cependant que cette baisse a été moins forte pour les enfants scolarisés en ZEP que pour les autres, conduisant à un « creusement des inégalités sociales ».

Elle pointe aussi des disparités géographiques, « avec des prévalences de surpoids nettement plus élevées dans les régions proches de la Méditerranée ainsi que dans celles les plus au nord et à l’est de la France ». La région Pays de la Loire se distingue par une fréquence d’enfants en surpoids particulièrement basse (6,6%) tandis que l’Ile-de-France se situe au-dessus de la moyenne (13,3%). « Des inégalités sociales apparaissent aussi dès l’âge de six ans en matière de santé bucco-dentaire et de repérage précoce des troubles sensoriels », soulignent les auteurs de l’étude.

L’enquête a été réalisée en 2005-2006 auprès de 23.365 enfants de 5-6 ans de 3.459 écoles réparties dans toute la France, dans les mêmes conditions que la précédente (1999-2000). Elle permet de rappeler le lien entre sédentarité et surpoids : les enfants qui passent plus d’une heure par jour devant un écran (télévision, ordinateur ou jeux vidéo) ont un risque de surpoids supérieur de 30% à ceux qui y passent moins d’une heure.
La Drees relève par ailleurs une allergie alimentaire déclarée pour un enfant sur trente, un durée moyenne de repos nocturne de 10h45 à 6 ans, et le port de lunettes d’un enfant sur sept. 7,4% des enfants ont de l’asthme, fréquence plus élevée chez les garçons (9,3%) que chez les filles (5,4%).

Source: AFP, Drees
www.sante-sports.gouv.fr
Études et résultats – N° 737 – La santé des enfants en grande section de maternelle en 2005-2006

Rendez-vous sur Hellocoton !

23 septembre 2010