24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

MP3, concerts, discothèques, jeux vidéo: l’audition des jeunes en danger ?

MP3 sur les oreilles, concerts, discothèques, jeux vidéo, ordinateur, cinéma… les pratiques d’écoute amplifiée augmentent et s’intègrent aux réflexes de vie des jeunes. A l’âge où le « no limit » est tentant, la puissance est synonyme de volume élevé. Ce phénomène peut-il amputer le capital auditif des jeunes et hypothéquer leur avenir auditif ? Réponse: lors de la 15e journée Nationale de l’Audition qui se tiendra le 8 mars prochain.

Le danger est-il réel ? A peine le pied dehors, sur le chemin du collège, du lycée ou du travail, le jeune avance au  rythme de la musique amplifiée. Parfois même, à peine les pieds hors du lit. Pour certains, elle les a accompagnés durant leur sommeil. Dans le car, dans le métro, sur le trottoir combien sont‐ils à occuper leurs oreilles ainsi ?

Déjà en 2010, l’enquête JNA‐ Adhoc Research révélait une durée d’écoute quotidienne dépassant 1h30, que ceux qui écoutaient le plus leur baladeur étaient ceux qui positionnaient le volume sur « max » et que 37 % des 15 ‐19 ans avaient au moins un indice fréquent de troubles de l’audition dans la vie quotidienne.

Deux ans après, qu’en est‐il ? La durée d’écoute a‐t‐elle diminué ? L’attirance pour un volume sonore élevé s’est‐elle estompée ? L’état de conscience des risques auditifs a‐t‐il évolué ?

Le 28 février prochain, l’enquête Réunica – JNA – Ipsos 2012, réalisée auprès d’un panel de 900 jeunes âgés de 13 à 25 ans, dressera un nouvel état des pratiques en matière d’écoute amplifiée. Un message d’urgence sera peut‐être à entendre.

Source : Journée Nationale de l’Audition

Rendez-vous sur Hellocoton !

23 février 2012