Les médicaments, premier poste des dépenses de soins de ville, ont affiché pour la 1ère fois en 2011, une stabilité avec une croissance limitée à +0,2%, a indiqué le 6 décembre dernier la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS). Ainsi, en volume, le nombre de boîtes remboursées en 2011 s’élève à 2,64 mds contre 2,66 mds en 2010, soit une diminution de 0,8% par rapport à 2010.

Le ralentissement ou la baisse des volumes de prescription s’observent pour un grand nombre de classes thérapeutiques; parmi les plus importantes : hormones de croissance (-17,3%), antiostéoporotiques (-8,9%), anti-rhumatismaux (-6,3%), anti-inflammatoires locaux (-6,3%), antihypertenseurs (-2,5%), antidépresseurs (-2,3%), psychotropes (-1,7%).
Ainsi, les montants remboursés, pour l’ensemble des régimes de l’Assurance Maladie, atteignent 22,84 mds € pour 2,64 milliards de boîtes. Hors rétrocession hospitalière, c’est-à-dire pour les seuls médicaments délivrés en officines de ville, les remboursements s’élèvent à 21,3 Mds € (-0,2% par rapport à 2010).
Un résultat qui illustre la baisse continue de la croissance du poste « médicaments », dont le taux annuel oscillait entre +7 et +9% au début des années 2000, pour atteindre environ +2% en 2009 et 2010 et -0,2% en 2011 (données hors rétrocession hospitalière).

Les principaux facteurs de ralentissement en 2011
Pour la Cnam, cette maîtrise progressive des dépenses de médicaments s’explique par les efforts conjugués des autorités sanitaires et des actions engagées dans ce domaine: les déremboursements de médicaments à service médical rendu insuffisant, la promotion des génériques et du bon usage des médicaments, la maîtrise médicalisée avec notamment la mise en place du CAPI (contrat d’amélioration des pratiques individuelles) avec les médecins prescripteurs et leur rémunération sur objectifs de santé publique.
Ainsi, la Cnam estime qu’en 2011, près d’1 milliard € d’économie a été réalisé grâce aux actions mises en oeuvre. « Cependant, si la France connaît une baisse des volumes consommés, sa structure de consommation demeure plus défavorable que celle de nos voisins européens : moindre utilisation des médicaments génériques au profit de produits plus coûteux », prévient la Caisse.
Elle rappelle ainsi que la France demeure en tête des dépenses de médicaments par habitant et en 2ème position pour les volumes consommés parmi les 8 principaux pays européens et pour 8 classes thérapeutiques majeures.

1,4 milliard d’euros d’économies en 2011 grâce aux génériques.

Augmenter le recours aux médicaments génériques constitue l’un des leviers majeurs de l’Assurance Maladie pour la maîtrise des dépenses de santé. En 2011, le médicament générique a ainsi représenté plus d’1,4 milliard d’euros d’économie au niveau national. « L’objectif ambitieux d’un taux de substitution de 85% à fin 2012 semble atteignable », affirme la Caisse nationale d’Assurance maladie.
Les chiffres parus fin 2012 semblent lui donner raison. Les campagnes de sensibilisation à la délivrance par les pharmaciens et à la consommation par les usagers des génériques ont porté leurs fruits. Le taux de substitution dans l’officine a atteint 82,4% et gagné 10 points au second semestre 2012 en raison de l’accord tiers payant contre générique.

Comparer pour être mieux remboursé
Consulter un spécialiste est souvent synonyme de dépassement d’honoraires et une hospitalisation est source de frais. Le choix d’une bonne assurance santé n’est donc pas à négliger. Des contrats différents vous seront proposés selon votre âge, votre état de santé ou votre situation. D’où l’intérêt d’avoir recours à un comparateur de mutuelle santé. Leurs équipes peuvent vous accompagner dans ce choix et réalisent des devis directement en ligne. Vous bénéficierez ainsi d’un accompagnement personnalisé de conseillers en mutuelle santé. A la clef : des économies significatives.

Source : Dépenses de médicaments de ville en 2011 – Assurance Maladie – 6 décembre 2012

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Plus de 3 000 maladies rares n’ont pas encore de t... En France, une maladie est déclarée rare si moins de 30 000 personnes en sont atteintes. On dénombre environ 7 000 maladies rares, dont 80% sont d’ori...
Médicaments contenant de la codéine : la liste des... L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) vient de publier sur son site la liste des médicaments contenant de la co...
Sécu : les assurés vont mettre la main à la poche... Le gouvernement s'apprête à dévoiler plusieurs mesures qui vont toucher au portefeuille des assurés pour limiter le déficit de l’assurance maladie. ...
Cervicalgies: les médicaments ne seraient pas la s... Dans le cadre d'une étude financée par le National Institute of Health, récemment publiée dans les Annals of Internal Medicine, une équipe de chercheu...
Obésité, surpoids… La HAS fait ses recommand... Changement durable des habitudes, accompagnement diététique et psychologique, activité physique, mais aussi se passer de médicaments... La Haute Autor...
Cyclamed lance une nouvelle campagne de communicat... L'association Cyclamed, approuvée par les pouvoirs publics, a pour mission de collecter et valoriser les Médicaments Non Utilisés (MNU) à usage humain...
Système de santé : 79% des Français estiment qu&rs... Selon les résultats de la 3ème édition du baromètre PHR/IFOP, 79% des sondés estiment que la qualité du système de santé français s’est dégradée au co...
Médicaments en vente libre : un marché en recul de... Selon le baromètre 2013 de l'Association française de l’industrie pharmaceutique pour une automédication responsable (Afipa), les ventes totales des m...
Médicaments: les voyageurs d’Air France sensibilis... Le groupe pharmaceutique Sanofi lance une campagne de sensibilisation des voyageurs d’Air France aux risques liés à la contrefaçon de médicaments. ...
Médicaments : un espace observance pour aider les ...  Le laboratoire Teva vient de lancer "un espace observance" pour aider les patients âgés à mieux s’approprier leur traitement. Le site délivre aux pat...
Médicaments: comment déclarer directement les effe... La déclaration d’un effet indésirable lié à un médicament, effectuée directement par le patient et les associations de patients, vient d’être official...
Médicaments et canicule: comment les utiliser et l... En cas de canicule, certains médicaments peuvent augmenter les effets de la chaleur - déshydratation ou un coup de chaleur. De même, l'exposition à de...
Le Palmarès des 50 médicaments les plus recherchés... Le portail de vente en ligne de produits de santé 1001Pharmacies.com a révélé lundi  les résultats de son premier "baromètre sur le classement des méd...
Labos pharmaceutiques : un ancien cadre dénonce le... Dans un ouvrage à charge intitulé "Omerta dans les laboratoires pharmaceutiques" (à paraître mercredi aux Editions Flammarion), le Dr Bernard Dalbergu...
95% des médicaments génériques vendus en France so... Alors qu'un sondage Ifop, publié lundi, montre que la défiance des Français vis-à-vis des médicaments génériques a augmenté en 2012, le Gemme, associa...
Achat de médicaments sur Internet : à qui faire co... Le ministère de la santé rappelle les grandes lignes de la nouvelle réglementation concernant la vente de médicaments sur Internet. Un commerce qui es...