24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Maladies Inflammatoires Chroniques Intestinales : une appli pour les patients

A l’occasion des JFHOD (Journées Francophones d’Hépato-gastroentérologie et d’Oncologie Digestive) du 19 au 22 mars, AbbVie lance un nouvel outil e-santé : l’application Carmelia (CARnet MEdical de LIAison) pour permettre aux patients atteints de Maladies Inflammatoires Chroniques Intestinales (MICI) de saisir les données relatives à leur état de santé et de suivre leur évolution, tout en restant connectés avec les professionnels de santé de leur choix.

Les MICI : un acronyme pour deux maladies

Les MICI (maladies inflammatoires chroniques de l’intestin) regroupent la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique, deux maladies qui se caractérisent par l’inflammation de la paroi d’une partie du tube digestif, liée à une hyperactivité du système immunitaire digestif.

En France, on estime que plus de 200 000 personnes sont atteintes d’une MICI.

Dans la maladie de Crohn, l’inflammation peut être localisée dans tout le tube digestif, de la bouche à l’anus (le plus souvent au niveau de l’intestin) tandis que dans la rectocolite hémorragique, elle est localisée au niveau du rectum et du côlon. Ces maladies évoluent par poussées inflammatoires de durée et de fréquence extrêmement variables en fonction des patients, alternant avec des phases de rémission. ll n’existe pas de traitement curatif des MICI, mais une prise en charge adaptée permet la plupart du temps un contrôle durable de la maladie et une qualité de vie satisfaisante en dehors des poussées.

Un outil spécifiquement conçu pour les patients atteints de MICI

Les patients atteints de MICI sont souvent demandeurs d’outils leur permettant de suivre leur état en dehors des consultations médicales. En effet, 52,9% des mobinautes santé atteints d’une maladie chronique souhaitent que leur médecin leur conseille des applications mobiles de santé.

L’application gratuite Carmelia, développée avec le soutien d’un comité d’experts scientifiques et de l’Association François Aupetit, fournit au patient un outil lui permettant de participer activement au suivi de sa pathologie et à l’observance de son traitement. S’il le souhaite, le patient peut également partager ses données avec les professionnels de santé participant à sa prise en charge, en autorisant au cas par cas l’accès à ses données.

Cet outil de e-santé propose plusieurs fonctionnalités destinées aux patients : la rubrique « Journal » leur permet d’enregistrer très simplement les symptômes liés à leur maladie tels que fatigue, douleurs abdominales, fièvre et selles et de saisir l’impact de la maladie sur leur vie quotidienne, leur sommeil et leur activité sportive. La rubrique « Evolution » leur donne ensuite la possibilité de visualiser l’évolution de leur état de santé, sous forme de graphiques basés sur les symptômes enregistrés dans la rubrique « Mon journal ». Les patients peuvent également programmer des alertes et enregistrer les évènements liés à leur maladie dans la rubrique « Agenda ».

Un portail web dédié aux professionnels de santé

L’outil Carmelia permet de contribuer à un meilleur suivi des patients atteints de MICI, grâce à l’application mobile destinée aux patients.

Le patient a également la possibilité de partager avec le professionnel de santé de son choix (gastro-entérologue, médecin généraliste, pharmacien…) les données qu’il aura renseignées et qu’il souhaite lui communiquer, en dehors des consultations. Le professionnel devra alors créer son espace via un portail web sécurisé dédié avant de pouvoir accéder aux données partagées par le patient.

Patients et professionnels de santé peuvent également saisir des notes personnelles afin de préparer leurs échanges lors de leur prochaine consultation.

Les données de santé à caractère personnel traitées dans le cadre de l’utilisation de Carmelia ont fait l’objet de formalité auprès de la CNIL.

L’application Carmelia
est disponible gratuitement sur Google Play et sur l’App Store.

Rendez-vous sur Hellocoton !

19 mars 2015