Selon le Dr Jagat Narula, professeur de cardiologie à l’école de médecine de Mount Sinai (New York, USA), le stéthoscope pourrait bientôt disparaitre au profit d’appareils miniatures à ultrasons réputés plus performants et plus pratiques.

Ce médecin estime dans la revue Global Heart, le spécialiste que ces « nouveaux » stéthoscopes à ultrasons s’avèrent plus précis que les stéthoscopes traditionnels.

« Plusieurs constructeurs proposent des échographes portables à peine plus gros qu’un paquet de cartes à jouer, avec une technologie et des écrans inspirés des smartphones modernes. », explique-t-il.  Ces derniers seraient capables de diagnostiquer des problèmes cardiaques ou pulmonaires avec un risque moindre d’erreur de diagnostic.

Le hic, c’est leur prix qui oscille entre 8 000 à 10 000 $ (soit entre 5848 et 7310 euros). De quoi freiner le déploiement de cette technologie !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !