24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Les clés pour maintenir une personne âgée à domicile

Si les résidences seniors sont en plein boom, n’oublions pas que les personnes âgées souhaitent majoritairement rester dans leur logement. Pourquoi quitter sa maison ou son appartement sous prétexte d’avoir atteint le quatrième âge ? Pour maintenir raisonnablement une personne âgée à son domicile, il suffit de suivre 2 grands principes :

1. Rompre l’isolement

Pour rester dynamique physiquement et alerte intellectuellement, une personne âgée a besoin de contacts quotidiens. De plus, il est primordial de s’assurer régulièrement de son bon état de santé général. Ainsi, il faut organiser une rotation de visites à son domicile.

• Réorganisez votre emploi du temps pour rendre régulièrement visite à votre proche.
• Pensez à prévenir les voisins ; ils pourront vous prévenir si les volets restent fermés ou bien s’ils détectent un comportement inhabituel.
• N’hésitez pas à avoir recours à une aide à domicile pour la toilette ou le petit-déjeuner.
• Surtout, appuyez-vous sur le réseau de la marie. De nombreux services sont organisés à destination des seniors : une personne peut accompagner en mini-bus les personnes désireuses de se rendre au marché, un service de livraison de repas peut être mis en place, une association de lecture ou de bridge peut s’avérer une activité de loisirs épanouissante…

2. Adapter le logement

Avec l’âge et la perte d’autonomie physique, trop de personnes âgées se retrouvent alors « obligées » d’aménager leur chambre dans le salon au rez-de-chaussée ; le fauteuil se transformant même parfois en lit de fortune (rendez-vous à la fin de cet article pour en savoir plus sur les montes escaliers électriques).

Pourtant, des solutions simples et efficaces existent. Car adapter son logement en fonction de l’âge répond à un double objectif : éviter les chutes et permettre de profiter pleinement de son intérieur.
• dites adieu aux tapis
• pousser les meubles pour créer des sortes d’allées suffisamment larges dans le logement
• remplacer la baignoire de la salle-de-bains par une baignoire à porte ou privilégier un bac à douche anti-dérapant
• placer des barres de soutien aux endroits stratégiques : toilettes, chevet de lit…
• installer un monte escalier si des marches sont à franchir
• remplacer des volets mécaniques par des volets électriques
• …

Cas particuliers : comment choisir son monte escaliers ?

Un monte-escaliers est le parfait exemple. Il permet à un senior en perte d’autonomie physique de continuer à profiter pleinement de son logement, même lorsque celui-ci n’a pas été pensé pour le bel âge. Il est particulièrement utile :
• pour entrer dans une maison surélevée. Si votre maison dispose d’un escalier dès le perron, des monte-escaliers d’extérieur sont spécialement conçus pour résister aux intempéries et aux températures extérieures. Ils permettent d’accéder depuis le jardin à un logement en hauteur.
• pour accéder au 1er étage à l’intérieur d’un logement. Ne vous inquiétez pas, tous les types de monte-escaliers existent ! Ils suivent parfaitement toutes les formes d’escaliers : escalier droit, escalier tournant…

Morgane Boileau

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 mai 2014