24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Le Ministère de la Santé bloque le dépistage systématique de la surdité chez les nouveaux nés

La France ne détecte que 25% des troubles de l’audition des nouveaux nés… contre 98 % au Danemark par exemple. En matière de dépistage néonatal des troubles de l’audition, la France accuse un sérieux retard. Et pourtant, ce dépistage est peu onéreux, sans douleur, simple et rapide a effectué dans les maternités. Or, toutes les maternités de France ne le proposent pas !

Pire, le 23 avril 2012, un arrêté , faisant suite à la loi votée en décembre 2010, a enfin rendu obligatoire en France le dépistage de la surdité néonatale permanente. Mais cet arrêté précise que ce programme doit être mis en place conformément à « un cahier des charges national établi par arrêté des ministres chargés de la santé et de la protection sociale » (article 4). Ainsi, en attendant la rédaction de ce fameux cahier des charges, le dépistage n’est toujours pas organisé systématiquement dans toutes les maternités de France : il est au bon vouloir des établissements de santé ou encore des centres experts vers lesquels les pédiatres orientent les parents. Des régions comme la Haute-Normandie, la Basse-Normandie, la Champagne-Ardenne et l’Alsace ont ainsi bénéficié de programmes pilotes de dépistages systématiques. Pour le Ministre de la Santé, l’égalité des chances d’accès aux soins ne concernerait pas les malentendants ?

La surdité est pourtant une pathologie fréquente qui concerne 1 enfant sur 1 000 à la naissance. La rédaction de ce cahier des charges rendrait enfin possible l’application de cette loi et donc, permettrait ainsi de dépister dès la naissance les enfants présentant des troubles de l’audition. Une condition sine qua none pour une meilleure prise en charge.

Rappelons que l’acquisition du langage se joue durant les deux premières années de l’enfant. A cet âge, c’est en entendant sa famille et son entourage lui parler que l’enfant commence son apprentissage de la langue maternelle. Et s’il n’entend pas, il ne parlera pas. S’il entend mal, la qualité de son langage s’en trouvera affectée.

Morgane Boileau – Source : Société Française d’oto-rhino-laryngologie  – leur prochain congrès se tiendra du samedi 13 au lundi 15 octobre au Palais des Congrès de Paris, à la porte Maillot.

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 octobre 2012