24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

La rosacée : comment soigner cette maladie de peau ?

La rosacée est une maladie dermatologique inflammatoire qui laisse apparaître des rougeurs sur le visage. On parle souvent de couperose. Même si la rosacée touche 4 millions de français (surtout des femmes), 8 personnes sur 10 ignoreraient en être atteint. Explications, symptômes et traitements.

A quoi est dû une rosacée ?

Cette maladie inflammatoire chronique de la peau du visage est étroitement liée à la dilatation des vaisseaux sanguins. Lorsque les vaisseaux du visage sont trop dilatés, ils entrainent des plaques rouges sur les joues, le nez, le menton et/ou le front. Si les vaisseaux éclatent, on parle alors de couperose, une des formes de la rosacée. Contrairement aux idées reçues, la couperose ne signifie pas un excès d’alcool, un manque d’hygiène ou autre cliché du genre. Il s’agit bien d’une maladie de la peau.

Comment soigner la rosacée ?

Votre premier réflexe doit être de consulter un médecin dermatologue. Lui seul pourra poser un diagnostic certain. Il vous prescrira alors des médicaments appropriés. Les traitements contre la rosacée sont souvent des crèmes à applications locales mais peuvent aussi être des comprimés à avaler. Tout dépend du diagnostic du médecin. De même, un traitement au laser ou à lampe pulsée existe pour soigner les rougeurs liées à la rosacée. Le dermatologue prescrit dans ce cas un certain nombre de séances correspondant à l’état de votre peau. Classiquement, prévoyez entre 3 à 5 séances.
Attention : ces traitements ne permettent pas de « guérir »… La rosacée est une maladie chronique (donc longue et évolutive). En revanche, un traitement approprié vous jouera un rôle majeur sur vos symptômes, ralentira l’évolution de la maladie, ou peut-être même permettra de la contrôler ! Il est donc essentiel de consulter.

Quels sont les facteurs de risque aggravant la rosacée ?

– ne vous exposez pas au soleil sans avoir protéger votre peau d’une crème solaire d’indice UVA et UVB à protection maximum
– préférez autant que vous le pouvez l’ombre au soleil
– évitez les variations trop brutales de température (comme se glisser dans un bain trop chaud) ou des efforts physiques trop brutaux
– adaptez votre alimentation : supprimez les aliments épicés et l’alcool

M.B.

Rendez-vous sur Hellocoton !

21 février 2014