24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

La bronchiolite : que faire pour aider bébé ?

La bronchiolite est une maladie virale très contagieuse pour les petites bronches de bébé. Chaque hiver, elle touche près de 30 % des bébés. Le virus se transmet par la salive, les éternuements, la toux, le touché… Ainsi, un simple rhume chez un enfant ou un adulte peut entraîner une bronchiolite chez le nourrisson.

Comment savoir si bébé a une bronchiolite ?

La bronchiolite débute par un simple rhume et une toux qui se transforment en gêne respiratoire souvent accompagnée d’une difficulté à s’alimenter.

Si l’enfant présente ces signes de bronchiolite (gêne respiratoire et difficulté à s’alimenter), il faut l’emmener voir rapidement votre médecin. En attendant cette consultation, les parents doivent désencombrer au maximum le nez de bébé avec du sérum physiologique ou un mouche-bébé si besoin (vendus en pharmacie).

L’importance des séances de kiné respiratoire pour bébé

Cette maladie est souvent bénigne mais, chez l’enfant de moins de 3 mois, elle peut être grave. Il est donc primordial de suivre le traitement du médecin. La plupart du temps, ce dernier prescrira des séances de kinésithérapie respiratoire pour désencombrer les bronches.
Ces séances peuvent être impressionnantes pour les parents accompagnant bébé. Cependant, elles sont non-seulement nécessaires afin de désencombrer bébé de toutes ses sécrétions mais sont le seul moyen de le soulager efficacement.
Le kinésithérapeute est le principal acteur du traitement. Grâce à cette prise en charge, la consultation aux urgences ainsi que l’hospitalisation sont très rarement nécessaires

Comment soulager bébé à la maison ?

Du côté des parents, ces derniers doivent continuer de désencombrer le nez de bébé avec du sérum physiologique. De plus, quelques consignes permettront à leur enfant de guérir plus rapidement :
– coucher le bébé sur le dos en surélevant son matelas (il suffit pour cela de placer un coussin entre le sommier et le matelas au niveau de la tête)
– proposer régulièrement à boire au nourrisson (si ce dernier refuse, tenter par petite quantité à la pipette comme celle fournie avec le doliprane en sirop)

– désencombrer régulièrement le nez, encore plus particulièrement avant les repas
– jeter les mouchoirs en papier après chaque utilisation sinon les germes continuent de proliférer sur le mouchoir et réinfectent l’enfant)
– changer l’embout du mouche-bébé après chaque utilisation

– veiller à une aération correcte de la chambre et à ne pas trop couvrir l’enfant
– laver plusieurs fois par jour les tétines (et au moins une fois par jour, les doudous)
– éviter l’exposition de l’enfant à la fumée de tabac qui encombre davantage ses bronches

 Dans la plupart des cas, le bébé sera guéri sous 5 à 10 jours mais il toussotera probablement pendant 2 à 3 semaines. En cas de doute, reprenez contact avec votre médecin. L’enfant pourra retourner en crèche dès la disparition des symptômes.

Pour trouver les coordonnées d’un kinésithérapeute spécialiste de la kiné respiratoire, il existe de plusieurs réseaux régionaux comme www.sos-bronchiolite.org.

M.B. Sources : Inpes – Ministère de la Santé

Rendez-vous sur Hellocoton !

22 février 2014