24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Journée mondiale du sida 2014 : une campagne pour « combler l’écart »

À l’occasion de la Journée mondiale du sida qui se déroule le 1er décembre 2014, l’OMS a publié de nouvelles directives sur l’utilisation des antirétroviraux (ARV) en tant que traitement préventif d’urgence suite à une exposition au VIH, et sur l’utilisation de l’antibiotique cotrimoxazole pour prévenir les infections liées au VIH.

Ces lignes directrices contiennent des recommandations concernant l’utilisation des antirétroviraux comme prophylaxie post-exposition (PPE) chez les personnes qui ont été exposées au VIH, telles que les agents de santé, les professionnels du sexe et les victimes de viol.

« En juin 2013, l’OMS a publié des lignes directrices unifiées sur l’utilisation des antirétroviraux qui plaident pour des interventions plus précoces, plus simples et moins toxiques en vue de maintenir plus longtemps les gens en bonne santé et de contribuer à prévenir la transmission du VIH. Un nombre croissant de pays à forte charge de VIH ont adopté ces lignes directrices. », indique l’organisation dans un communiqué.

« Combler l’écart »

L’Onusida appelle ainsi à « combler l’écart entre les gens qui ont accès aux services de prévention, de traitement, de soins et de soutien concernant le VIH et les gens qui sont laissés pour compte ». Par exemple, l’organisation estime qu’en comblant l’écart en matière de test VIH, les 19 millions de personnes qui ne connaissent pas leur séropositivité au VIH peuvent commencer à obtenir un soutien.

L’OMS rappelle enfin qu’en 2013, 13 millions de personnes ont eu accès à un traitement antirétroviral qui leur a sauvé la vie, un record. Cependant trop de personnes n’ont pas encore accès à des services complets de prévention et de traitement de l’infection à VIH.

Source : OMS / Onusida

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 décembre 2014