24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

IVG : l’intégralité des actes remboursée à 100% à partir du 1er avril 2016.

En déplacement ce matin dans un Centre du Planning familial de Paris, Marisol Touraine, la ministre de la Santé, a notamment annoncé que l’intégralité des actes autour de l’IVG (consultations, analyses, échographies, etc.) serait remboursée à 100% à partir du 1er avril 2016.

A cette occasion, la ministre a dressé un 1er bilan du Programme national d’action pour améliorer l’accès à l’IVG en France. « Un an après son lancement, la plupart des mesures ont déjà été mises en œuvre », indique le ministère dans un communiqué. 

Lancé le 28 septembre, le numéro national d’information (0800 08 11 11), anonyme, gratuit et accessible 6 jours sur 7, rencontre une large audience avec plus de 2 000 appels par mois. Une grande campagne d’information, « IVG, mon corps, mon choix, mon droit », a été lancée également en septembre 2015 pour rappeler aux femmes leurs droits et renforcer la notoriété des outils d’information officiels sur l’IVG. « Le nombre de visites sur le site ivg.gouv.fr a doublé pendant la campagne d’information (entre 160 000 et 180 000 par mois). Le référencement du site fait par ailleurs actuellement l’objet d’un travail approfondi », souligne le ministère.

La ministre a indiqué que les mesures du projet de loi de modernisation de notre système de santé, définitivement voté en décembre, destinées à améliorer l’accès à l’IVG seront mises en œuvre avant l’été. Parmi elles, la suppression du délai de réflexion, le renforcement  e l’offre de proximité avec la possibilité donnée aux  les sages-femmes de réaliser des IVG médicamenteuses, la mise en place de centres de santé des IVG instrumentales. Chaque Agence régionale de santé (ARS) devra formaliser un programme régional pour améliorer l’accès à l’IVG.

Marisol Touraine a par ailleurs annoncé que la prise en charge à 100% de l’ensemble du parcours IVG (soit, outre l’acte en lui-même, déjà intégralement remboursé depuis 2013 : les consultations, les examens de biologie médicale et les échographies pré et post IVG) entrera en vigueur au 1er avril 2016.

«  L’IVG est un droit. Il doit être défendu Les améliorations concrètes sont là, et ma détermination est sans faille pour que l’accès à l’IVG soit garanti à toutes les femmes sur l’ensemble du territoire. », a déclaré la ministre.

Rendez-vous sur Hellocoton !

19 janvier 2016