Quand le cœur ne pompe plus correctement, il s’affaiblit. Plus d’un million d’insuffisants cardiaques a été recensé en France ces dernières années. Un chiffre en augmentation constante. C’est la raison pour laquelle pendant l’année 2018, l’Alliance du coeur lance une campagne nationale d’information, de prévention auprès du grand public.

Les maladies cardio-vasculaires concernent de plus en plus les jeunes enfants et les adolescents et l’Insuffisance cardiaque fait aujourd’hui partie des pathologies que l’on détecte aussi chez de jeunes patients.

Les premiers symptômes apparaissent souvent sans que l’on soupçonne que cela puisse être une maladie du coeur : essoufflement, prise de poids, oedème aux jambes, fatigue… Autant de signes, loin d’être anodins, lorsque l’on sait que plus de 70 000 personnes décèdent en France suite à une insuffisance cardiaque, et parmi eux, on compte des enfants et des adolescents.

Selon la Fédération Française de Cardiologie, les jeunes français développent de plus en plus ces maladies à cause de leur mode de vie beaucoup trop sédentaire, la « mal bouffe » et le tabagisme. On constate une baisse constante d’activité physique chez les enfants et les adolescents au point qu’en 40 ans, les jeunes entre 9 et 16 ans ont perdu 25% de leur capacité cardio-vasculaire. La sédentarité progresse en parallèle du temps passé devant les écrans. Les

Insuffisance cardiaque : les jeunes sont aussi concernés
Le site www.journeeducoeur.org

jeunes entre 13 et 16 ans passent en moyenne 4h30 par jour en semaine devant un écran et près de 6h durant le week-end. Un élève sur deux aurait un ordinateur ou une télévision dans sa chambre, échappant ainsi au contrôle parental sur leur surconsommation d’écran. Ce manque d’exercice physique remplacé par une position assise quasi-permanente et combinée à une alimentation souvent déséquilibrée et au tabagisme de plus en plus fréquent chez les jeunes (32% des élèves de 3e fument quotidiennement) entraînent de nouveaux troubles tels que le surpoids, l’obésité et l’addiction au tabac chez cette population beaucoup plus sensible et vulnérable.

De quoi inquiéter les cardiologues qui en 2018 vont avec l’Alliance du Coeur parcourir la France pour sensibiliser la jeunesse sur les symptômes de l’insuffisance cardiaque et sur les risques encourus s’ils ne bougent plus. Plusieurs rendez-vous sont pris dans les lycées pour aider les adolescents à prendre soin de leur coeur.

Pour en savoir plus sur les journées d’information sur le coeur dans toute la France :
http://www.alliancecoeur.fr/ et sur le site www.journeeducoeur.org

Rendez-vous sur Hellocoton !