24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Fumer en voiture: une pollution trois fois plus élevée

Une étude de chercheurs écossais publiée dans la revue scientifique Tobacco control révèle que fumer en voiture expose les enfants passagers à une pollution par les particules fines trois fois supérieure à la norme fixée par l’OMS (Organisation mondiale de la santé).

Les scientifiques ont ainsi étudié la qualité de l’air intérieur des voitures de 17 conducteurs, dont 14 fumeurs grâce à des capteurs de particules fines installés à l’arrière des véhicules, à hauteur supposée des voies respiratoires d’un enfant. Les scientifiques ont ensuite observé les conducteurs réaliser leurs déplacements habituels sur une période de trois jours.

Résultats:  en moyenne, le volume de particules fines avoisinait 7.4 µg/m3 lors des trajets non-fumeurs et 85 µg/m3 lors des trajets fumeurs. Soit une concentration de particules fines trois fois supérieure à la norme de pollution intérieure fixée par l’Organisation mondiale de la santé.

Autre constat des chercheurs,  l’usage de la ventilation ou le fait d’ouvrir les vitres pour aérer l’habitacle n’avait peu d’impact sur cette pollution de l’air intérieur de la voiture.

Les auteurs de cette étude proposent d’interdire de fumer en voiture lorsque des enfants sont à bord, suivant une recommandation émise en 2010 par le Royal college of physicians.

Rendez-vous sur Hellocoton !

17 octobre 2012