24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Epidémie de rougeole : déjà 3000 cas déclarés en mars

 Selon les dernières estimations non encore définitives de l’Institut de veille sanitaire (InVS), révélées par Le Figaro, le nombre de cas de rougeole continue de grimper en France  avec cinq mille malades en 2010, 3750 en janvier-février 2011 et déjà plus de 3000 en mars.

Selon le quotidien les chiffres seraient « à multiplier par deux, voire par trois; la rougeole, théoriquement à déclaration obligatoire, étant largement sous-notifiée ». Parmi les plus touchés par cette maladie, les nouveau-nés avec une multiplication par 4 par rapport à l’année 2009 du nombre de cas.
Face à cette situation, les autorités sanitaires recommandent donc une revaccination pour certaines tranches d’âge : les personnes nées après 1980 doivent avoir toutes reçus la double vaccination de ROR (rougeole, oreillons, rubéole).  Bien que la majorité des cas de rougeole recensés soit des personnes n’ayant pas été vaccinées, les professionnels de santé insistent sur le fait qu’une seule injection ne suffit pas. En ce qui concerne les personnes de plus de 30 ans, la vaccination n’a en revanche aucun intérêt. Dès six mois, les nourrissons peuvent se faire vacciner avec le vaccin monovalent (uniquement la rougeole). A partir de 9 mois, ils peuvent avoir accès au vaccin ROR.

Reconnaître les symptômes

Après dix à douze jours d’incubation, la rougeole débute par une fièvre, avec fatigue et signes tels que toux, rhinite, conjonctivite. Puis l’éruption dure cinq à six jours. Elle peut être précédée par une éruption dans la bouche (signe de Koplick) fortement évocatrice. Le malade est contagieux de cinq jours avant à cinq jours après le début de l’éruption.

Source : Le Figaro

Rendez-vous sur Hellocoton !

18 avril 2011