24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Epidémie de dengue dans les Antilles françaises

L’épidémie de dengue dans les Antilles françaises reste très active avec une progression du nombre de personnes concernées au cours de la première quinzaine du mois d’août. Ce niveau est plus élevé que celui atteint par l’épidémie de 2007.

L’Institut de veille sanitaire (InVS) et la Cellule inter-régionale d’épidémiologie (CIRE) Antilles Guyane ont annoncé pour la première semaine du mois d’août 4100 nouveaux cas en Guadeloupe et 3700 cas pour la deuxième semaine. En Martinique, il y a eu 3400 nouveaux cas la première semaine et 4100 cas la deuxième semaine. Au vu de cette évolution, l’Etat vient de renforcer les moyens d’action mis à la disposition des autorités locales.

Le ministère de la Santé a attribué des financements complémentaires aux Agences Régionales de Santé, afin d’intensifier les campagnes de sensibilisation auprès de la population et les mesures de lutte antivectorielle. Roselyne Bachelot a par ailleurs saisi le Conseil supérieur de l’audiovisuel pour permettre la diffusion de messages de prévention à la télévision dans les prochaines semaines. Le ministère de l’Outre-mer a décidé en lien avec le ministère de la Défense de mobiliser le Service Militaire Adapté, dont les équipes interviendront aux côtés des équipes de lutte antivectorielle et des moyens humains d’ores et déjà engagés par les collectivités de Guadeloupe et de Martinique. Ce dispositif sera opérationnel dès le lundi 23 août 2010 et permettra d’intensifier considérablement les opérations de démoustication et de destruction des gites larvaires.

 Le ministère rapelle que les mesures de démoustication, doivent être accompagnées des comportements individuels de prévention qui sont des gestes simples et efficaces :
– Eliminer les lieux d’eau stagnante et les détritus qui sont autant de nids à moustiques pour éviter la prolifération des moustiques autour des habitations.
– Porter des vêtements amples et couvrants, utiliser des répulsifs et dormir, même pour la sieste, sous des moustiquaires pour se protéger contre les piqûres de moustiques. La ministre de la Santé et des Sports et la ministre chargée de l’Outre-mer souhaitent aussi renouveler l’expression de leurs remerciements à tous les professionnels de santé qui assurent la prise en charge des patients et aux personnels impliqués dans la lutte antivectorielle qui sont très mobilisés depuis le début de cette épidémie.

Source : Ministère de la Santé

Rendez-vous sur Hellocoton !

20 août 2010