24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Enterrement, incinération : un numéro de téléphone gratuit pour répondre à vos questions

Après le décès d’un proche, le chagrin s’accompagne malheureusement rapidement d’interrogations concrètes sur les démarches à accomplir pour un enterrement ou une incinération? Un numéro de téléphone gratuit répond à vos questions. Extrait des questions les plus fréquentes :

Est-ce que je peux garder l’urne de ma mère chez moi ?
Non, si le décès vient de se produire. Les dispositions actuelles de la loi ne permettent plus de conserver les cendres d’un défunt à domicile. À part la dispersion en pleine nature qui reste autorisée, la seule destination possible aujourd’hui est le cimetière, avec toute la diversité d’espaces de mémoire qu’il offre. La loi de 2008 qui encadre le devenir des cendres n’est pas rétroactive et si le décès est antérieur, l’urne peut être conservée dans votre domicile, sans pouvoir toutefois être déplacée dans un autre domicile.
Les prix dans le funéraire sont-ils fixes ?
Non, car chaque commune peut choisir le prix de ses concessions dans les cimetières ou encore des taxes municipales. Les opérateurs funéraires sont également libres de leurs prix sur les prestations et fournitures. Mais le tarif général des produits et prestations doit être accessible au public. Des initiatives d’opérateurs présentent aujourd’hui des formules type d’obsèques pour donner simplement une idée du coût des obsèques.
Je veux me faire enterrer à Reims, comment faire ?
Ceci est possible si au moins une des conditions suivantes est remplie : vous habitez à Reims au moment du décès, ou vous décédez à Reims, ou vous possédez une sépulture de famille à Reims dans laquelle il reste de la place, ou vous vivez à l’étranger mais êtes inscrit sur les listes électorales à Reims.
Existe-t-il des cimetières confessionnels ?

Leur création est interdite depuis plus d’un siècle mais certains subsistent. Les maires favorisent souvent les regroupements de fait dans leurs cimetières, donnant lieu à des carrés confessionnels.
Si le décès se produit à la maison, dois-je conserver le corps ?

Vous pouvez faire le choix de garder le corps à domicile mais ce n’est pas une obligation. Il existe partout en France des chambres funéraires qui peuvent accueillir le défunt jusqu’au jour des obsèques.
Existe-t-il des délais pour emmener le défunt en chambre funéraire ?

Oui. L’admission en chambre funéraire doit être réalisée dans les 48 heures qui suivent le décès.
Que sont les soins de conservation ?

Ce sont des soins d’hygiène et de présentation effectués par un thanatopracteur diplômé d’état. Ces soins permettent de conserver le corps dans de bonnes conditions jusqu’au jour des obsèques.
Le décès de ma tante s’est produit à Tours et j’habite Brest, où dois-je m’adresser ?

Vous êtes libre de choisir l’entreprise habilitée de votre choix, quel que soit le lieu de décès. Une entreprise nationale vous apportera des réponses adaptées et une prise en charge globale.

Pour répondre à vos questions, le 31 23 Obsèques* est le premier numéro de téléphone gratuit court destiné aux personnes confrontées à la disparition d’un proche. Il offre un accompagnement gratuit, 24 h sur 24 et 7 jours sur 7, en apportant des réponses claires à toutes les questions difficiles : premières démarches à effectuer, organisation de la cérémonie, orientation vers des spécialistes du funéraire… Une prise en charge immédiate de tout ou d’une partie des démarches liées aux obsèques peut également être proposée.
* Appel gratuit depuis un poste fixe depuis une ligne de l’opérateur historique en France métropolitaine hors surcoût éventuel appliqué par votre opérateur. 31 23 Obsèques est un service mis en place par OGF pour son réseau d’agences PFG, Roblot, Dignité Funéraire.

Vous pouvez aussi prévoir un Testament Obsèques
pour organiser vos obsèques dans les moindres détails. Il s’agit d’un contrat qui garantit la constitution d’un capital, le financement et la réalisation des obsèques dans le strict respect des volontés du souscripteur. Quatre formules personnalisables pour quatre niveaux de prestations qui vont de l’épargne à l’organisation sur mesure : détails et déroulé de la cérémonie, civile ou religieuse, inhumation ou crémation, lecture de textes, soins de conservation, type de cercueil ou d’urne (matière, couleur, essence du bois, urne biodégradable…), exécuteur testamentaire… Ces formules peuvent être modifiées tout au long de la vie du souscripteur en fonction de ses besoins pour bénéficier du contrat qui répond le mieux à ses attentes. Aucune limite d’âge et aucun questionnaire de santé, des solutions de financement variées (paiement en une ou plusieurs fois sur une durée de 1 à 20 ans, viager), des prestations garanties même en cas d’augmentation des prix, la certitude que l’argent dédié aux obsèques leur sera affecté, l’exonération des droits de succession pour le capital versé aux bénéficiaires, une gestion complète, du conseil au financement jusqu’à l’organisation des obsèques…

> Renseignements auprès des Pompes Funèbres Générales, des agences Roblot ou celles de Dignité Funéraire au 3123 ou sur www.testament-obseques.fr

Morgane Boileau – Sources : PFG, Roblot, Dignité Funéraire

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 avril 2011