La seconde Semaine Nationale de Prévention du Diabète se déroulera du 3 au 9 juin prochain. L’occasion de faire le point avec l’Association Française des Diabétiques sur cette maladie pour mieux la comprendre. On distingue principalement 2 types de diabète : le diabète de type 1 (qui touche 6% des diabétiques) et le diabète de type 2 (qui en touche 92%*). Les 2% restants représentent les autres types de diabète rares ou indéterminés.

Le diabète de type 1 :
Le diabète de type 1 est une maladie « auto-immune » qui touche les enfants ou les jeunes adultes et se caractérise par une insu#sance ou une absence de fabrication d’insuline par le pancréas. En hyperglycémie chronique une personne atteinte du diabète de type 1 est insulinodépendante et doit suivre un traitement rigoureux en apport d’insuline. Contrairement au diabète de type 2, on ne peut prévenir l’apparition du diabète de type 1.

Le diabète de type 2 :
Le diabète de type 2 est la forme la plus fréquente du diabète qui touche 2,7 millions de personnes en France. Ce diabète peut se développer sous deux formes :
– L’insulinopénie : le pancréas fabrique toujours de l’insuline mais en faible quantité par rapport au taux nécessaire de sucre dans le sang.
– L’insulinorésistance : le pancréas fabrique de l’insuline mais celle-ci agit mal dans l’organisme.

2 g/l dans le sang : la ligne à ne pas franchir
Le diabète est une maladie chronique et hétérogène qui se caractérise par un taux de sucre trop élevé dans le sang. Ce phénomène est dû à un mauvais fonctionnement du pancréas qui ne fabrique plus ou pas assez d’insuline. Une personne est diabétique lorsqu’à jeun et à deux reprises son taux de sucre dans le sang est supérieur ou égal à 1,26 g/l ou  » à 2 g/l à n’importe quel moment de la journée.

Activité physique et alimentation : les 2 atouts anti-diabète

Il n’existe pas de cause précise pour le diabète de type 2, mais un ensemble de facteurs favorisants :
> L’hérédité :
40 % de risque de développer la maladie avec un parent diabétique et 70 % de risque avec 2 parents diabétiques.
> Les facteurs environnementaux :
Une mauvaise alimentation ou une vie sédentaire peuvent être responsables du surpoids. Si l’on ne peut rien faire contre l’hérédité, ces 2 facteurs doivent faire l’objet de toutes les attentions des personnes à risque.
> L’activité physique :
L’activité physique stimule l’entrée du glucose dans les cellules musculaires et peut retarder, voire empêcher, l’apparition de certains diabètes de type 2. Par ailleurs, elle permet de diminuer les doses d’insuline à s’injecter.
> L’alimentation :
Quelques règles simples de diététique sont indispensables pour mieux vivre avec un diabète. En effet, un excès de graisse, surtout au niveau abdominal, entraîne une moins bonne action de l’insuline et une augmentation de la glycémie. Le sucre reste donc dans le sang et favorise le diabète.

Source : l’Association Française des Diabétiques * Selon Entred 2007-2010/InVS nov.2011

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Les médecins ont perçu en moyenne 4 215 euros de p... Selon un point de l’Assurance Maladie, le bonus de rémunération versé aux médecins et lié notamment au suivi des pathologies chroniques, à la prescrip...
Journée mondiale du diabète : une maladie chroniqu... L’objectif de la Journée mondiale du diabète qui se déroule le 14 novembre est de faire connaître la maladie, son ampleur croissante dans le monde et ...
Cholestérol : faut-il continuer à prendre des stat... Un taux élevé de cholestérol est un des facteurs de risque des accidents cardiovasculaires, au même titre que le diabète, le tabagisme, une tension tr...
Diabète : comment transporter son insuline au frai... Moins de contraintes pour les diabétiques qui veulent voyager cet été ! MedActiv vient de lancer les petits sacs EasyBag qui maintiennent l'insuline a...
La France annonce un plan pour développer la médec... Marisol Touraine, la ministre de la Santé, a annoncé mercredi sur Radio Classique plusieurs mesures afin de faire entrer la France dans l’ère de la mé...
Comment se simplifier la vie lorsqu’on est atteint... Les personnes atteintes de diabète de type 1 le savent : elles doivent pouvoir contrôler leur taux de glycémie régulièrement. De petits appareils, app...
La Journée Mondiale du Diabète se déroule dimanche... Célébrée chaque année le 14 novembre dans plus de 160 pays, la Journée Mondiale du Diabète (JMD) est la campagne de la Fédération Internationale du Di...
Diabète de type 2: les recommandations de la HAS a... Conformément à la décision du Conseil d’Etat du 27 avril 2011, la Haute Autorité de Santé (HAS) a retiré lundi sa recommandation de bonne pratique con...
Malades chroniques à domicile : comment améliorer ... Philips Electronics et Achmea Health s'associent pour développer des solutions de soins innovantes destinées à améliorer l'autonomie des malades chron...
Diabète : le nombre de personnes touchées double e... Selon une étude de chercheurs de l'Imperial College de Londres et de l'Université d'Harvard, publiée dans la revue médicale The Lancet, le nombre de d...
Maladies chroniques graves: un Français sur six to... Diabète, hypertension ou schizophrénie... Selon Les Echos qui citent un rapport transmis hier aux administrateurs de l'assurance maladie (CNAM), neuf ...
Maladies chroniques: un nouvel Espace Info Santé a... Fruit d’un partenariat original entre le CHRU de Montpellier et Sanofi France, cet « Espace Info Santé » (EIS) est un des seuls principalement dédié a...
Santé : les européens peuvent mieux faire Selon le Rapport publié mercredi par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l'Europe est en bonne voie pour atteindre la cible de la réduction de ...
« Et si c’était mon coeur ? » : comment reconnaîtr... Grâce à des modifications du style de vie et l’observance des traitements, il est tout à fait possible pour une personne atteinte d’insuffisance cardi...
Journée mondiale du diabète : « Paradis sucré », u...  A l’occasion de la Journée mondiale du diabète, le 14 novembre 2013, la Mutualité Française et les éditions Pascal publient « Paradis sucré », dans l...
Diabète : 80% des patients suivis sont satisfaits ... Selon une enquête publiée par l’assurance maladie, 80% des 53.000 adhérents à Sophia sont satisfaits par le service d’accompagnement et de suivi des d...