24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Des troubles du comportement chez les enfants exposés au tabac

Selon une étude française publiée dans la revue Plos One, l’exposition au tabac avant et après la naissance augmenterait le risque de troubles du comportement chez les enfants à l’école primaire, en particulier des émotions et des conduites.

Selon les chercheurs de l’Inserm et de l’UPMC, cette association serait plus forte quand l’exposition a lieu à la fois pendant la grossesse et après la naissance.

Pour arriver à ces conclusions, les chercheurs ont étudié, en collaboration avec les CHU de 6 villes françaises, les données ayant ciblé 5221 enfants des écoles primaires et ont évalué l’exposition prénatale (tabagisme in utero) et postnatale à la fumée du tabac à la maison. Les troubles du comportement ont été évalués à l’aide d’un questionnaire standardisé rempli par les parents.

Les chercheurs ont constaté que les troubles émotionnels sont associés à l’exposition à la fumée de tabac ambiante (FTA) à la fois pendant les périodes prénatale et postnatale ce qui concerne 21% des enfants de l’étude. Des troubles de la conduite sont également associés à l’exposition à la FTA chez ces enfants. « L’association existe également dans le cas d’une exposition prénatale ou postnatale seule mais s’avère moins prononcée. », précisent les chercheurs.

Ces résultats viennent ainsi confirmer les études chez l’animal qui montrent un effet neurotoxique sur le cerveau de la nicotine contenue dans la fumée de tabac. « Pendant la grossesse, la nicotine de la fumée de tabac stimule les récepteurs acétylcholiniques et est à l’origine d’altérations structurelles du cerveau. Dans les premiers mois de vie, l’exposition à la fumée de tabac engendre un déséquilibre protéinique à l’origine d’une croissance neuronale altérée. », expliquent les chercheurs.

« Nos données indiquent que le tabagisme passif en plus des effets sanitaires bien connus doit être évité aussi en raison des troubles comportementaux de l’enfant qu’il peut provoquer « , conclut la chercheuse Isabella Annesi-Maesano, directrice de recherche Inserm en charge de l’étude.

Source : Inserm / Postnatal environmental tobacco smoke exposure related to behavioral problems in children, Plos One, Septembre 2015

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 octobre 2015