24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Comment lutter contre l’allergie aux pollens de graminées ?

Les pollens de graminées sont responsables de 61% des sensibilisations allergiques. C’est pourquoi au printemps, lorsque les graminées font leur retour, les yeux qui piquent, les rhumes des foins, les respirations sifflantes et autres symptômes connus des allergiques sont si fréquents. Le point sur 3 solutions pour lutter contre l’allergie aux pollens de graminées :

1. Vous pouvez facilement limiter leur introduction dans votre foyer, même s’il est quasi impossible d’éviter les pollens…
– Toute la famille soit se brosser les cheveux avant de rentrer dans votre logement (et oui, les pollens s’y fixent discrètement!). Si possible, secouez même vos vêtements dehors.
– Ne faites pas sécher votre linge dehors (et encore moins les draps!) : les pollens s’y logent aussi…
– Continuez d’aérer votre logement quotidiennement mais aux heures les plus fraîches (la pluie et l’humidité clouent les pollens au sol).
– Suivez les alertes-pollens

2. Les traitements symptomatiques (antihistaminiques, corticoïdes…) permettent, comme leur nom l’indique, de soulager les symptômes mais ont une durée limitée dans le temps.
– Consultez votre médecin : il vous préconisera probablement un traitement de fond à base d’antihistaminique quotidien.

3. La désensibilisation ou immunothérapie allergénique est un traitement de seconde intention de la rhinite allergique et/ou conjonctivite allergique modérée à sévère et, dans certains cas, de l’asthme léger à modéré.
– Objectif : réduire les symptômes et agir sur la cause de la maladie. Mais la désensibilisation est longue et pas efficace à 100%. Renseignez-vous auprès de votre allergologue.
pollens graminés allergisants

Zoom sur la désensibilisation (ou immunothérapie allergénique)
La désensibilisation consiste à « rééduquer » le système immunitaire en administrant au patient des doses croissantes de l’allergène auquel il est sensibilisé, afin d’induire une tolérance spécifique à long terme.
Le traitement de désensibilisation aux pollens de graminées est généralement initié plusieurs mois avant la saison pollinique et poursuivi pendant toute la saison pollinique.
Si le traitement est efficace, il est poursuivi pendant 3 à 5 ans.
Son administration se fait le plus souvent par voie sublinguale sous forme de gouttes ou de comprimés à déposer sous la langue.
La désensibilisation s’adresse à des patients : motivés, avec des résultats insuffisants aux traitements symptomatiques, souffrant d’une gêne significative. L’allergène responsable doit être clairement identifié par un interrogatoire allergologique et confirmé par les tests cutanés et/ou par dosage des IgE spéficifique.
De plus, un bilan doit être effectué après un an pour réévaluer l’efficacité et de la tolérance de la désensibilisation, facteurs qui conditionnent la décision de poursuivre ou non le traitement.

Morgane Boileau – Source : Stallergènes

Rendez-vous sur Hellocoton !

23 avril 2013