24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Bronchiolite, diarrhée du jeune enfant : deux brochures pour aider les parents

L’hiver est là et avec lui les affections saisonnières. Chaque hiver, près de 30 % des enfants de moins de 2 ans sont affectés par la bronchiolite. Les jeunes enfants ne sont pas non plus épargnés par des diarrhées aiguës, qui peuvent entraîner une déshydratation, très dangereuse pour les petits.

C’est pourquoi, le Ministère en charge de la santé et l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) publient deux brochures d’information pour les parents afin d’accompagner les recommandations et conseils des professionnels de santé.

– Une brochure sur « La bronchiolite » explique comment limiter la transmission du virus et que faire quand son enfant est malade.

– La brochure « Diarrhée du jeune enfant, évitez la déshydratation » délivre les principaux conseils à suivre en cas de diarrhée. Elle regroupe également des informations pratiques à l’attention des parents, notamment sur la préparation d’une solution de réhydratation orale.

Pratiques et concrètes, ces deux brochures de 4 pages, ont été diffusées à près de 530 000 exemplaires. Les médecins généralistes et les pédiatres en recevront quelques exemplaires à remettre aux parents de jeunes enfants dans les prochains jours.
Les parents pourront également se les procurer dans les crèches, les Caisses primaires d’assurance maladie, les Caisses d’Allocations Familiales, les Centre de protection maternelle et infantile et les pharmacies.

Quelques repères sur les habitudes des Français pour se prémunir des maladies respiratoires

Selon les données du Baromètre santé 2010 de l’Inpes1, le lavage des mains est une pratique quotidienne relativement répandue pour se protéger des maladies respiratoires (près d’un quart des personnes met en avant ce geste). Cette pratique constitue la 2ème précaution avancée par les français (24 %) derrière « se couvrir et éviter de prendre froid » (29 %). Elle est déclarée quasi-systématiquement après être allé aux toilettes (97 %), très fréquemment avant de la faire la cuisine (95 %) et de s’occuper d’un bébé (88 %) et plus rarement après les transports en commun (64 %) et s’être mouché (56 %), tendance que l’on retrouve dans les enquêtes de 2006 à fin 2010.

On constate que les gestes de prévention tels que la distance sociale (isolement), s’accentuent en cas de maladie. Si la grande majorité (87 %) déclare systématiquement « éviter d’embrasser les bébés » lorsqu’ils ont une infection respiratoire, pratiquement la moitié (48 %) affirme systématiquement éviter les transports en commun, un tiers évite d’aller chez des amis ou des parents (35 %) et reste à leur domicile (35 %), 27 % évite systématiquement les lieux publics.

1 – Baromètre santé 2010 de l’Inpes, à paraitre

Source : INPES

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 janvier 2012