24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Avec le WWF, faites entendre la voix de la nature !

Le WWF invite tous les Européens à se mobiliser pour la protection de notre patrimoine naturel. Vous aussi, participez : partagez le spot vidéo et l’article, montez le son et faites entendre la voix de la nature #NatureAlert.

Depuis l’année dernière, le WWF, aux côtés d’autres ONG européennes, mène une campagne intitulée « #NatureAlert » qui vise à empêcher l’affaiblissement des directives « Oiseaux » et « Habitats », piliers de la protection de la nature en Europe. Dans ce cadre, le WWF lance aujourd’hui un appel à mobilisation à l’ensemble des citoyens européens : « Faites entendre la voix de la nature ! ». L’objectif de cette action : que chacun en Europe se fasse le porte-parole de la nature, menacée par une éventuelle révision de ces directives, et rappelle aux décideurs politiques nationaux et européens qu’il est essentiel de défendre et renforcer les législations européennes protégeant la nature.

Jusqu’à la fin du mois de juin, les citoyens de 16 pays d’Europe (Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Espagne, France, Hongrie, Grèce, Pays-Bas, Portugal, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Suède) sont ainsi invités, à titre symbolique, à réaliser des compositions musicales à partir de sons de la nature (bruits de l’eau, souffle du vent, chants d’oiseaux…) et à les envoyer à leur ministre de l’Environnement ainsi qu’à la Commission européenne.

Dans sa campagne vidéo, le WWF rappelle par ailleurs les nombreux bienfaits que nous procure le temps passé dans la nature, tant pour notre santé que nous notre bien-être, et à quel point elle nous est vitale.

«La pollution de l’air, le bruit sont autant de facteurs de stress en Europe, en particulier dans nos villes en pleine croissance. Avec notre campagne qui s’appuie sur les sons de la nature et nous rappelle à quel point son chant est apaisant, nous souhaitons, tout en amenant les gens à apprécier de nouveau le murmure de la mer et le chant des oiseaux, les encourager à se mobiliser pour la préserver en envoyant un message clair aux décideurs politiques. Le riche patrimoine naturel de l’Europe reste menacé en raison d’un manque de volonté politique aux niveaux européen et nationaux. Les ministres et la Commission européenne doivent résolument s’engager à maintenir intactes les directives « Oiseaux » et « Habitats » et à s’assurer de leur pleine mise en œuvre» explique Geneviève Pons, directrice du bureau européen du WWF.

Une récente étude financée par la Commission européenne reconnaît que pour nos sociétés de plus en plus urbanisées, les problèmes de santé physique liés à des modes de vie sédentaires sont à la hausse, tout comme les souffrances psychologiques telles que les dépressions. Selon l’étude, « les 27.000 aires protégées européennes du réseau Natura 2000 pourraient même être considérées comme des centres de soins préventifs en Europe »[*].

« Il est essentiel de nous battre pour le maintien des directives « Oiseaux » et « Habitats ». De nombreuses populations d’espèces, comme récemment celle du marsouin du Pacifique au Mexique ou du hamster d’Alsace en France, chutent de manière alarmante car elles n’ont pu être protégées à temps. Nous disposons en Europe d’une riche biodiversité et d’espaces naturels que nous pouvons encore défendre à travers, notamment, la mise en œuvre effective de ces directives.

Rappelons que grâce à ces directives de nombreuses espèces animales telles que le loup et le lynx ibérique ont été sauvées de l’extinction et le plus grand réseau mondial d’aires protégées (Natura 2000) a été créé. Nous espérons ainsi que de nombreux citoyens feront entendre leur voix et celle de la nature en se mobilisant à nos côtés pour cette nouvelle campagne » rappelle Pascal Canfin, directeur général du WWF France.

En 2015, la campagne #natureAlert a mobilisé un demi-million de personnes. Douze Etats – dont la France – ainsi que le Parlement européen se sont prononcés contre la révision de ces directives et en appelaient à une meilleure application du dispositif existant. D’ici la fin du mois de Juin, la Commission européenne devrait présenter sa position initiale lors d’une conférence ministérielle organisée par la présidence néerlandaise à Amsterdam.

Source : WWF – [*] IEEP, The health and Social Benefits of Nature an Biodiversity Protection.

Rendez-vous sur Hellocoton !

18 mai 2016