24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Allergies : diminution progressive des pollens de graminées

Alors que l’été arrive, la diminution progressive des quantités des pollens de graminées est amorcée. Ils seront encore suffisamment présents sur une majorité du territoire pour gêner les allergiques cette semaine, prévient le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) dans son dernier bulletin.

Ainsi, les pollens de graminées pourront porter le risque allergique « à un niveau élevé » de la frontière Belge à l’Auvergne et jusqu’en Bretagne. Ils seront responsables d’un risque allergique moyen sur l’Alsace et le Rhône Alpes, et d’un risque faible à moyen sur les régions PACA, Midi-Pyrénées, Languedoc Roussillon, Corse et Aquitaine.

Les pollens d’olivier et de chêne ne seront responsables que d’un risque allergique très faible à localement faible sur le pourtour méditerranéen et en Corse.

Les pollens d’oseille tirent peu à peu leur révérence et les pollens de plantain ne seront plus responsables que d’un risque allergique localement très faible.

Les pollens de pariétaire persistent encore sur le pourtour méditerranéen et la Corse avec un risque pouvant atteindre un niveau moyen. L’ortie ne provoquera que peu de gêne chez les allergiques.

Les pollens de tilleul seront encore présents sur une large moitié nord de la France. « Pollen lourd et ne volant pas loin de son arbre, il est surtout responsable d’allergie de proximité. », précise le RNSA.

 Enfin, les châtaigniers débutent leur floraison. Avec un pollen peu allergisant, le risque allergique associé sera très faible.

Source : RNSA

Rendez-vous sur Hellocoton !

19 juin 2015