24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Alerte aux moustiques tigres à Paris

Des opérations de démoustication et de surveillance ont été organisées au Parc Floral à Paris et dans le Val-de-Marne suite à la détection de la présence d’Aedes albopictus (moustique tigre).

En effet, le moustique tigre ou Aedes albopictus a été détecté à Paris au Parc Floral et dans des jardins ouvriers à Créteil. L’Agence régionale de santé Île-de-France a informé les collectivités territoriales et les professionnels de santé de sa présence ponctuelle et des opérations de démoustication sont actuellement réalisées par l’Entente interdépartementale de démoustication (EID) Méditerranée autour des sites concernés afin d’empêcher son installation durable. Une surveillance a été également mise en place pour vérifier l’efficacité des traitements.

La Mairie de Paris se veut rassurante : « l’implantation dans le parc est récente et par conséquent très modérée ; elle s’avère localisée aux abords de trois points humides très éloignés des habitations. Alerte aux moustiques tigres à ParisAucun autre espace vert de la capitale n’est touché », a-t-elle indiqué mercredi dans un communiqué.

Le moustique Aedes albopictus est un vecteur de maladies virales comme la dengue ou le chikungunya, qui circulent dans de nombreuses régions du monde (Amérique, Asie, Océanie…). Pendant sa période d’activité (de mai à novembre), il peut transmettre le virus après avoir piqué une personne infectée.

« Aucun cas de chikungunya et de dengue autochtone n’a été à ce jour recensé en Île-de-France », a précisé l’Agence Régionale de Santé Ile-de-France .

Présent dans 20 départements en France métropolitaine, le moustique tigre a déjà été ponctuellement repéré en 2014 à Paris, dans le Val-de-Marne, en Seine-et-Marne et en Seine-Saint-Denis. Les traitements avaient alors permis d’éviter son implantation. 

« Paris et le Val-de-Marne se situent actuellement au niveau 0b du Plan anti-dissémination du chikungunya et de la dengue, correspondant à une présence contrôlée du moustique. L’EID Méditerranée procédera à un traitement ciblé des sites concernés », précise enfin l’agence.

Rendez-vous sur Hellocoton !

20 août 2015