24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Alain Bernard milite au Togo pour un accès à l’eau pour tous

Le sportif chouchou des Français Alain Bernard poursuit pour la 4ème année consécutive son combat aux côtés de l’Unicef. S’il a quitté les couloirs de compétitions de natation, il reste le parrain de la Nuit de l’eau. Son engagement est encore plus fort cette année : il partira pour la première fois au Togo du 29 avril au 4 mai 2013 pour soutenir un programme d’accès à l’eau et à l’assainissement dans les écoles du pays.

Alain Bernard à la rencontre des enfants du Togo
Au Togo, le célèbre nageur ira à la rencontre des acteurs de terrain de l’UNICEF et des bénéficiaires du programme, afin de constater les progrès que la Nuit de l’Eau a permis d’atteindre. En 2012 le projet a bénéficié à 10 144 élèves et 90 enseignants dans 28 écoles. Par ailleurs, 3 900 personnes parmi les communautés environnantes profitent désormais également d’un accès à ces infrastructures hydrauliques.
Pendant les 5 jours de cette immersion, Alain Bernard découvrira plusieurs régions impactées par ces résultats (région maritime, région des savanes…), en visitant des écoles.

Alain Bernard témoignera pour mobiliser les Français, le 1er juin, lors de la Nuit de l’Eau
De retour en France Alain Bernard prolongera son engagement aux côtés de l’UNICEF, en témoignant de ce qu’il aura pu découvrir sur le terrain, afin d’appeler les Français à se mobiliser pour la 6ème Nuit de l’Eau, qui aura lieu le samedi 1er juin. Les bénévoles de la Fédération Française de Natation et de l’UNICEF France s’uniront à nouveau pour investir plus de 200 piscines dans toute la France et proposer de nombreuses animations sportives et festives.

Depuis le lancement de l’opération, la Nuit de l’Eau a permis de collecter 675 000 euros. L’objectif 2013 est d’atteindre le million d’euros.

UNICEF Togo 2013 Marine VignonLe Togo est un pays de l’Afrique de l’Ouest où les 2/3 des écoles n’ont pas d’accès à un point d’eau potable et plus de la moitié ne disposent pas de systèmes d’assainissement suffisant. Le programme WASH (Water, Sanitation and Hygiene) de l’UNICEF au Togo soutenu par la Nuit de l’Eau permet l’installation de points d’eau, de lave-mains et de latrines séparées filles/garçons dans les écoles, ainsi que la mise en place de modules scolaires sur les bonnes pratiques d’hygiène, de santé et d’assainissement. Il permet non seulement d’améliorer les conditions sanitaires des élèves mais aussi de réduire la mortalité infantile et d’augmenter le taux de scolarisation des enfants.

Morgane Boileau – Source & copyright: UNICEF/ Togo 2013/ Marine Vignon

Rendez-vous sur Hellocoton !

25 avril 2013