Selon les dernières données de l’Institut de veille sanitaire (InVS) publiées mardi dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire,  en 2008, il y a eu 19 703 décès par AcVC (accident de la vie courante) en France métropolitaine dont les deux tiers sont survenus chez les 75 ans et plus.

Une surmortalité masculine a été retrouvée, de 32,7 décès pour 100 000 hommes vs. 18,9 décès pour 100 000 femmes, soit un rapport hommes/femmes de 1,7. Les deux tiers des décès par AcVC sont survenus chez les 75 ans et plus. Les chutes (11,3/100 000), les suffocations (3,8/100 000), les noyades (1,5/100 000), les intoxications (2,0/100 000) et les accidents par le feu (0,7/100 000) ont été les principales causes de décès par AcVC.
L’étude souligne qu’entre 2000 et 2008, le taux de mortalité par AcVC a diminué de 2,8 % par an. Cette diminution, variable selon les types d’AcVC, a été observée surtout chez les moins de 15 ans (-5,7 % par an).

Cette évolution a également été différente selon le type d’accident : baisse de 3,1% en moyenne par an des décès par chute, de 2,9% par noyade, de 2% par suffocation. Les décès de cause précisée ont aussi diminué, de 3,1% par an, ainsi que ceux de cause non précisée, 4% par an. En revanche, les décès liés au feu sont restés stables (-0,3% par an)  comme les décès par intoxication (+1,9% par an).

Chez les enfants de moins de 15 ans, des baisses significatives ont été enregistrées pour les noyades (-7,6% par an) et les suffocations (-4,4% par an)/ Chez les 15-64 ans, on a observé des baisses significatives pour les noyades (-3,2% par an) et les chutes (-2,8% par an, mais au contraire, une forte augmentation des décès par intoxication : 7,6% par an.
Chez les personnes âgées de 65 ans et plus, les décès par chute (-3,3% par an) et par suffocation (-2,6%
par an) ont été les seules baisses significatives.

Les auteurs de l’étude  concluent  que les AcVC restent une cause importante de décès en France. De nombreux décès pourraient être évités par des mesures de prévention et de réglementation adaptées.

Source : InVS

Rendez-vous sur Hellocoton !