Alors que le nombre de cas de gastro est recrudescence en France, voici 10 conseils approuvés par les médecins pour détecter, et surtout éviter d’attraper la gastro-entérite, maladie fâcheuse surtout lorsqu’on est en voyage !

La gastro-entérite, dont le nom commun est également « gastro » est une infection digestive courante. « La contamination se fait essentiellement par les mains, la consommation d’eau « impure », des bactéries ou toxines, des virus, et plus rarement des parasites (surtout dans l’eau, les fruits et les légumes) », rappelle Mondial Assistance. Dans des cas extrêmement rares, (qui touche environ 0.1 % des voyageurs), la gastro peut être due à des poisons ou métaux lourds comme le plomb et le mercure.

 Les symptômes

Les principaux symptômes sont : nausée, douleur abdominale, vomissement, diarrhée, fièvre, maux de tête et fatigue physique. Dans le cas d’une gastro-entérite aigüe (GEA), le résultat pour le patient est un risque de déshydratation qui, lorsqu’elle est mal soignée, surtout dans un pays chaud, à un âge avancé ou chez les petits enfants, aboutit souvent à une déshydratation potentiellement redoutable voire mortelle.

 Les 10 conseils de Mondial Assistance

1. Ne pas oublier de se laver les mains avant et après manger, après être allé aux toilettes et en règle générale après chaque passage dans un lieu public.

2. Utiliser une solution hydro-alcoolique quand il est impossible de se laver les mains.

3. Respecter les consignes d’hygiène en cuisinant : laver les aliments, les préparer sur un plan de travail propre, et bien les cuire.

4. Faire attention aux règles d’hygiène quel que soit le lieu où vous vous trouvez, à votre domicile ou dans un restaurant : même dans un lieu d’aspect propre, de la simple glace pilée dans un cocktail peut entrainer une gastro carabinée.

5. Seuls les essuie-mains en papier jetable sont sûrs. Les sèche-mains à air pulsé entrainent la multiplication des bactéries sur les mains après le séchage. Gare aussi aux serviettes dans les lieux publics !

6. Ne pas boire l’eau du robinet dans les pays exotiques. Prendre toujours des bouteilles d’eau fermées.

7. En cas de buffet dans un hôtel, vérifier que la nourriture est bien conservée dans des bacs adéquats (pas des assiettes) et non exposée à température ambiante. Privilégiez toujours les aliments cuits ou des fruits et légumes qui puissent être pelés.

8. Penser d’ailleurs à bien conserver les aliments lors des déplacements (randonnée, trekking etc.). Les aliments froids doivent être conservés à 4°, entretenir sa glacière est essentiel et faire attention à ne pas stocker les viandes crues avec les aliments cuits

9. Pour résumer, penser à prendre une trousse à outil d’urgence qui permettra véritablement de prévenir le risque GEA avec à l’intérieur : une solution hydro-alcoolique, des essuie-mains en papier, des aliments d’urgence (fruits secs, sachets de soupe, céréales) au cas où il n’y ait pas d’endroit correct pour manger à proximité, et quelques paires de gants en latex.

10. Bon à savoir : le téléphone portable fait partie des objets les plus sales de notre quotidien. Sans aller jusqu’à se laver les mains après chaque utilisation, mieux vaut éviter de le prêter et penser à le nettoyer de temps à autre !

 Si malgré toutes ces recommandations une gastro-entérite n’a pu être évitée et en attendant la consultation d’un médecin, voici les conseils de Catherine Porte-Arondelle, Directeur Médical de Mondial Assistance pour la soigner :

« Nous recommandons au patient de se réhydrater avec de l’eau minérale, du bouillon ou des boissons légèrement sucrées. Il est également important de mettre son système digestif au repos pendant 24h, avec uniquement des aliments liquides, et de réintroduire progressivement, dans un second temps, les féculents, les viandes, les poissons bien cuits, et les biscuits », qui ajoute une dernière recommandation : « Les médicaments anti diarrhéiques, anti vomitifs et antispasmodiques peuvent s’avérer très utiles en voyage, mais les mécanismes comme les diarrhées et vomissements aident aussi à évacuer les bactéries de l’organisme, il est donc très important pour le patient de se poser dans un endroit fixe pendant au moins 48h, le temps que « l’orage » passe. Si jamais les symptômes s’aggravent ou qu’il n’y a pas d’amélioration au bout de 48h, il est important de consulter un médecin car même à l’étranger, il y a toujours une possibilité de trouver un médecin sur place.»

Source : Mondial Assistance

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Une campagne de sensibilisation sur l’insuffisance... L’insuffisance cardiaque est une maladie chronique grave qui a une forte prévalence puisqu’elle touche aujourd’hui plus d’un million de personnes en F...
Beauté : devenez testeur de produits Afin de donner les meilleurs conseils en matière d'achat de produits de beauté, le site Beauté-conseils.com vous propose de devenir testeur de produit...
Viande de poulet: alerte à la bactérie Campylobact... Peut-on manger du poulet sans être contaminé par la bactérie Campylobacter et risquer la gastroentérite? Selon une enquête menée dans 28 pays européen...
Dengue : un deuxième cas « autochtone » déclaré à ... Un deuxième cas autochtone de dengue a été détecté samedi. Le ministère de la Santé et l'Agence régionale de Santé Provence-Alpes-Côte d'Azur (ARS Pa...
Grippe H1N1 : quelles précautions pour les femmes ... Enceinte, j’ai plus de risque de développer une forme grave de la grippe A(H1N1). Je prends donc toutes les précautions pour me protéger. Pour évit...
Les oiseaux « tombés du nid » ne sont pas tous en ... Cette année encore, la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) reçoit de nombreux appels de personnes démunies devant un oisillon tombé au sol. Voi...
Gastro-entérite: pour prévenir, lavez-vous les mai... Selon les derniers chiffres du réseau Sentinelles, la France a dépassé les 315 cas pour 100 000 habitants. Sachant que le seuil épidémique est de 283 ...
Gastro: plus de 720.000 personnes déjà touchées Selon le dernier point du réseau de surveillance Sentinelles-Inserm, l'épidémie de gastro-entérite aurait touché plus de 720.000 personnes en trois se...
Une appli pour faciliter la prise en charge des pl... Urgo Medical vient de lancer une application astucieuse pour faciliter la prise en charge des plaies et de la cicatrisation à destination des infirmiè...
Vaccins contre la gastro : vigilance après le décè... L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) vient de mettre à disposition  une actualisation des données de pharmacov...
Comment éviter la déshydratation des bébés et jeun... Pour éviter la déshydratation chez bébé ou l'enfant de moins de 6 ans en cas de diarrhée ou gastro-entérite, 3 conseils pratiques et astuces pour réus...
Médicaments : 10 conseils pour mieux vivre avec Les personnes âgées sont particulièrement exposées aux risques liés à un mauvais usage des médicaments. C'est pourquoi le Leem vient de lancer un prog...
Gastro : l’épidémie diminue. 1,9 millions de perso... Selon le bulletin publié mercredi par le réseau Sentinelles, près 1 885 000 personnes ont consulté leur médecin généraliste en 6 semaines pour une gas...
Gastro-entérite : l’Afssaps recommande la suspensi... L'Agence européenne du médicament (EMA) a été informée par les laboratoires GlaxoSmithKline de la présence dans des lots de vaccin buvable Rotarix® di...
Gastro: plus d’un million et demi de personn... Selon le réseau Sentinelles-Inserm, la gastro-entérite qui se manifeste par de la diarrhée aiguë, reste au-dessus du seuil épidémique dans toutes les ...
Gastro-entérite : la « maladie du hamburger », bie... Une recherche internationale entre l’Université de Montréal et l'Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) français, financée par le progra...