24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

1 senior sur 3 aurait souvent ou parfois des difficultés à entendre

Selon une enquête JNA-IPSOS de 2013, 1 senior sur 3 aurait souvent ou parfois des difficultés à entendre. Un problème qui s’amplifie avec l’âge.

Aujourd’hui, la perte de l’audition concerne 40 % des 60-70 ans, et plus de la moitié des plus de 80 ans. En effet, la perte d’audition est un phénomène naturel de vieillissement des cellules sensorielles de l’oreille appelé la presbyacousie.

Attention au repli sur soi
L’association Journée Nationale de l’Audition rappelle que des études ont montré que la presbyacousie peut entraîner 19ème édition de la Journée Nationale de l'Auditiondes troubles intellectuels, notamment des pertes de mémoire. La perte de l’audition se traduit par l’incapacité à agir avec son environnement. Le repli sur soi devient inévitable. Isolement, énervement, fatigue, manque de stimulation intellectuelle, sont autant de facteurs qui accélèrent le déclin cognitif. Les neurones qui ne sont plus sollicités finissent par mourir. Le risque de démence s’accroît.

La perte de l’audition n’est pas une fatalité
Porter ses aides auditives toute la journée permet de continuer à communiquer et à stimuler le cerveau. Il s’agit là d’un levier indispensable pour mieux vieillir qui a des effets bénéfiques sur la santé générale. Dès les premiers signes de gênes (difficultés de compréhension de la parole, maux de tête, fatigue…), parlez-en à votre médecin et consultez un ORL. Il est nécessaire de réaliser un repérage précoce (dès 45 ans), pour mettre en place un accompagnement adapté.

Le jeudi 10 mars 2016 se tiendra la 19ème édition de la Journée Nationale de l’Audition. De nombreux spécialistes proposeront au public d’effectuer un bilan auditif et répondront ainsi à toutes les interrogations des personnes désireuses de mieux être informées sur leur capital auditif.

Plus d’information sur le site de l’association Journée Nationale de l’Audition

Rendez-vous sur Hellocoton !

15 octobre 2015