Dans son dossier du mois d’octobre, le magazine Que Choisir dévoile ses résultats sur les traces de pesticides dans un échantillon de 92 bouteilles des différentes régions viticoles françaises. Résultat : des taux de pesticides jusqu’à 3500 fois supérieure à la norme de potabilité de l’eau ! Seuls à sortir du lot : les vins Bio.

Pourtant, les pesticides sont considérés comme des perturbateurs endocriniens et/ou des produits cancérigènes. L’enquête met également en évidence la carence des dispositifs publics de contrôle pour la protection des consommateurs, et le silence de la Profession viticole à l’exception des quelques démarches individuelles ou collectives de vignerons responsables.

que choisir enquete vin bioL’occasion pour la Fédération Nationale de l’Agriculture Biologique des Régions de France (FNAB) qui représente près de 10 000 paysans bio et de très nombreux viticulteurs bio de réagir. Dans un communiqué, la FNAB rappelle que “L’usage des pesticides continue d’augmenter en France (+ 2,6 % entre 2008 et 2011), et ces pesticides se retrouvent dans le vin. La question des dérives de pesticides dans la nature est également posée par la constatation de traces de pesticides d’origine environnementale dans certains vins bios”. La FNAB demande donc des mesures pratiques de protection pour l’agriculture bio et les riverains, ainsi que l’application réelle du principe d’interdiction des épandages aériens.

De plus, la FNAB demande à l’Etat la mise en place d’un système de contrôle des pratiques et d’analyse des vins pour un objectif, à terme, « d’obligation de résultat » pour la filière viticole. Comme elle le souligne “les objectifs du plan Ecophyto n’ont pas été atteints, c’est l’échec d’une politique – coûteuse (140 millions d’euros par an)- basée sur la seule auto-régulation des filières agricoles par le biais d’une formation (Certiphyto, obligatoire au 1er octobre) qui ne change pas les pratiques”.

Alors que la filière viticole bio est en plein boom économique, et que surface viticole bio a quasiment triplé en 5 ans, la FNAB attend donc de l’état un soutien plus important : “la promotion de la viticulture bio et plus généralement de l’agriculture biologique, à l’aide d’une taxe significative sur les produits phytosanitaires”.

Rappelons tout de même que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé; mais boire bio est surtout moins toxique !

Morgane Boileau – Sources : FNAB / * Que Choisir octobre 2013 n°518 « Des pesticides dans le vin, nos analyses »

A Lire également

Diversification alimentaire : les céréales Bio si ... Si votre bébé a encore faim après ses biberons, si vous sentez qu'il en reprendrait bien encore une lichée, vous pouvez épaissir son lait avec des cér...
Cadeau de naissance : très mignons et tout doux, l... La célèbre marque Doudou et compagnie, reconnu sans conteste pour la qualité de ses produits, nous a encore fait craquer. Si vous cherchez un cadeau d...
“Mon potager tranquille” hors série de... Patricia Beucher réalise ici un ouvrage pratique qui permet à chacun de créer facilement son potager bio en fonction du terrain dont il dispose – tail...
Jardinage : “Les pesticides, apprenons à nou... 17 millions de Français jardinent. Mais seulement 20% d’entre eux considèrent que les pesticides ne présentent aucun danger. Pour inciter les jardinie...
Des soins visage bio au pétale de fleur de safran Mesdames, une nouvelle astuce beauté rien que pour vous : la gamme de soins pour le visage "Kesari" à base de pétale de fleur de safran. Senteur et fl...
Ça sent bio dans la salle de bain ! Donner le bain à bébé est un moment privilégié. Votre objectif : nettoyer la peau fine et fragile de bébé sans l'irriter. Car laver bébé est presque a...
Idées recettes bio : les confitures de l’été... Que diriez-vous de continuer à profiter des fruits d'été en hiver ? C'est le moment de retrousser vos manches et de confectionner vous-même vos confit...
Bio sans gluten : La Vie Claire propose de nouveau... Les magasins La Vie Claire poursuivent le développement de leurs gammes Bio avec 3 nouveaux produits sans gluten (torsades, penne et lasagnes) et 2 no...
Emploi développement durable : le classement des r... AnnuaireGreen.com recense les entreprises spécialisées dans le Développement Durable et le Bio. Logique donc qu’il présente la "Green Carte des profe...
Pansamiel : nouveau must de la pharmacie familiale... Un nouveau type de pansement vient de faire son apparition : du miel en tube ! En France pendant 25 ans, le professeur Bernard Descottes, chef de serv...
Bébé et papa entretiennent leur peau avec BcomBio... BcomBio, vous connaissez ? Après leur gamme de produits de beauté et d’hygiène pour les femmes, la marque entend bien séduire toute la famille avec de...
Manger bio pas cher : des fruits et légumes bio à ... Des fruits et légumes BIO de saison à 2,50€ le kilo, ça existe ! Même si manger bio a la réputation de coûter cher, les magasins Bio C’Bon proposent ...
Un jeu-concours basé sur le « green graffiti » en... Du 1er au 20 avril, les habitants de la métropole lilloise et du Nord sont invités à participer au premier jeu de piste écologique basé sur le « graff...
Le savon noir, le produit d’entretien bio spécial ... Après près d’un siècle de traditions droguistes, l'entreprise « Jacques Briochin », spécialiste des produits d'entretien de la maison, propose un prod...
Des surgelés livrables partout en France…sauf à Pa... Une fois n’est pas coutume, ce sont les parisiens les plus mal fournis. Toupargel.fr, grande boutique en ligne spécialiste du surgelé, livre gratuitem...
Manuel : “Les premiers repas bio de mon bébé... De la mise au sein aux premières purées et compotes, les interrogations sont nombreuses. Comment s’y prendre pour donner à son enfant toutes les chanc...