Une étude menée dans le bidonville d’Orange Farm en Afrique du Sud, vient de confirmer l’efficacité d’un programme de circoncision volontaire à grande échelle pour réduire les risques d’infection par le VIH. Sur plus de 3300 hommes suivis, les chercheurs ont constaté une réduction de 57% à 61% du taux de nouvelles infections chez les hommes circoncis par rapport à ceux qui ne l’étaient pas.

Conduite par des chercheurs français, américains et sud- africains entre 2007 et 2011, l’étude a consisté à proposer une circoncision gratuite à tous les hommes volontaires âgés de 15 à 49 ans au sein d’une population de 110 000 adultes du bidonville d’Orange Farm en Afrique du Sud. Plus de 20 000 circoncisions ont ainsi été réalisées, accompagnées d’un large programme d’information et de prévention.

Parmi la population du bidonville, un échantillon de 3338 hommes a été recruté. Ils ont été interrogés par questionnaire anonyme sur leurs pratiques sexuelles et ont été invités à réaliser un dépistage du VIH. Le dépistage incluait un test permettant de déterminer, en cas de séropositivité, si la contamination était récente.

Fait important, les comportements sexuels, en particulier l’usage du préservatif, ne sont pas différents selon que les hommes ont été circoncis ou pas. En revanche, il ressort une diminution importante à la fois de la prévalence et de l’incidence de l’infection par le VIH chez les hommes circoncis.

Cet effet est davantage marqué chez les hommes les plus jeunes avec une prévalence qui aurait été 28% plus élevée parmi ceux âgés de 15 à 29 ans. Parallèlement, il est observé une diminution du nombre de contaminations récentes parmi les hommes circoncis. La circoncision est ainsi associée à une réduction de 57% à 61% du taux de nouvelles infections.

Selon les chercheurs, leurs résultats, publiés dans la revue PLOS Medicine, incitent à accélérer la mise en œuvre de programmes de circoncision volontaire sur le continent africain afin d’améliorer la prévention de la transmission du VIH.

Pour Bertrand Auvert, professeur de santé publique à l’Université de Versailles Saint Quentin en Yvelines, « ces résultats sont importants à deux titres. D’une part, ils confirment l’efficacité de la circoncision pratiquée à l’échelle d’une population pour diminuer sensiblement la transmission du VIH parmi les hommes au sein de celle-ci. D’autre part, ils démontrent qu’il est possible d’obtenir ce résultat en seulement quelques années, y compris dans des populations où la circoncision n’est pas une pratique usuelle ».

Les chercheurs indiquent enfin que l’étude va se poursuivre afin de déterminer l’effet de la circoncision sur la réduction du risque d’infection dans la population générale, et en particulier chez les femmes.

Source : Inserm

A Lire également

VIH/SIDA : une websérie qui rappelle l’importance ... À l’occasion des journées Sidaction, Mylan propose une websérie dont l'objectif est de sensibiliser et mobiliser le grand public sur l’importance de l...
Journée mondiale contre le sida : dépistez-vous !... A l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida, Sida Info Service rappelle que de nombreuses opérations de dépistage sont organisées : ...
2806 : une nouvelle marque de préservatifs inspiré... Une nouvelle marque de préservatifs vient de voir le jour : "2806" en référence au numéro de la célèbre suite d'hôtel de l'affaire new-yorkaise. Coup...
Sidaction 2011 : comment faire un don ? Le Sidaction 2011 démarre aujourd'hui. Les 1er, 2 et 3 avril, 13 chaînes de télévision et 3 radios unissent une nouvelle fois leurs efforts : les prés...
Vers un dépistage volontaire et généralisé du VIH ... Dans ses dernières recommandations, la Haute Autorité de Santé (HAS) suggère que le dépistage du virus du sida soit proposé à toute la population de 1...
Week-end Solidays à l’Hippodrome de Longchamp D'aujourd'hui à dimanche, l’Hippodrome de Longchamp se transforme et accueille le festival Solidays. Organisé depuis 15 ans par Solidarité SIDA, il ré...
Sida: le zizi graffiti de Aides fait son buzz Aides, l’association française de lutte contre le sida, lance une nouvelle campagne pour promouvoir le port du préservatif. En avant-première sur Inte...
Sida: un vaccin curatif va être testé à Marseille... Le laboratoire de biologie structurale de l'hôpital de la Timone, à Marseille, va administrer à quarante-huit volontaires séropositifs un vaccin curat...
34 millions de personnes vivent avec le VIH grâce ... Le nombre de personnes vivant avec le VIH n’a jamais été aussi important, principalement en raison d’un meilleur accès aux traitements. Selon le rappo...
Sida: un traitement anti-VIH empêche la transmissi... Les résultats de l’essai HPTN 052, annoncés jeudi par les Instituts nationaux de santé des États-Unis, montrent que si la personne séropositive du cou...
Journée mondiale du sida – 1er décembre 2009... La Journée mondiale du sida, organisée le 1er décembre, donne l’occasion à des personnes d’horizons divers de se rassembler pour mieux faire connaître...
Préservatif : le Pape admet son utilisation “... Pour la première fois, un pape, Benoît XVI, a admis dans un livre d'entretiens à paraître mardi, l'utilisation du préservatif "dans certains cas", "po...
VIH: Un guide d’AIDES accompagne les malades dans ... Avec le soutien de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie, AIDES vient de publier un guide pour accompagner les personnes touchées par le ...
Sida : une campagne ludique pour favoriser le dépi... A l’occasion du Sidaction, du 27 au 29 mars 2015, le laboratoire Janssen, rappelle l'existence de sa campagne virale "Clic'n test". Cette campagne, lu...
VIH / sida : les espoirs de la recherche vaccinale A l’Institut Pasteur, de nombreux travaux sont menés sur les interactions virus-hôte, le traitement de l’infection ou l’étude de candidats-vaccins. N...
Plan national de lutte contre le VIH/SIDA 2010-201... Le ministère de la santé vient de rendre publique sur son site web la version définitive de son plan national de lutte contre le VIH/SIDA et les infec...