Selon une enquête Opinion Way/LFSEP* réalisée à l’occasion de la Journée Mondiale contre la Sclérose en Plaques (SEP), un malade sur 5 (19%) déclare n’avoir aucun aménagement pour lui permettre de poursuivre son activité professionnelle. En moyenne, les personnes atteintes de SEP cessent de travailler 9 ans après le diagnostic.

Réalisée auprès d’un échantillon de plus de 1000 personnes atteintes, cette enquête souligne le fardeau que constitue cette pathologie pour une population jeune et active (les personnes, majoritairement des femmes, sont diagnostiquées aux alentours 30 ans).

Ainsi, moins d’un malade sur deux (48%) exerçant un emploi après le diagnostic parle de sa sclérose en plaques dans le monde professionnel avant d’y être poussé par l’apparition des premiers troubles.

Les premiers symptômes impactant la vie professionnelle apparaissent en moyenne 5 ans après le diagnostic. Pour les ¾ des patients, les symptômes de la SEP (fatigue, troubles moteurs, douleurs,…) ont eu un impact significatif sur leur activité professionnelle

Néanmoins, un malade sur 5 déclare n’avoir aucun aménagement pour lui permettre de poursuivre son activité. Le recours aux structures et dispositifs d’aide au maintien dans l’emploi n’est pas systématique (respectivement 72% et 75% y ont recours) et pas toujours très utile : seuls 42% des malades ont eu recours à une structure qui leur a été très utile et 56% ont eu recours à un dispositif qui leur a été très utile.

A savoir, l’information sur le droit du travail des personnes en situation de handicap est perçue comme difficilement compréhensible (60%) et surtout difficilement accessible (75%)

Ainsi, en moyenne, les personnes atteintes de sclérose en plaques doivent cesser toute activité professionnelle en raison de leur maladie 9 ans après le diagnostic. Là encore, cette moyenne recouvre des situations très variées puisque 9% des personnes interrogées indiquent qu’elles ont continué de travailler plus de 10 ans, 7% ont arrêté 6 à 10 ans après le diagnostic et 12% ont dû renoncer à travailler plus tôt.

Le maintien dans l’emploi est pourtant essentiel pour les personnes atteintes de sclérose en plaques. Ceux qui travaillent mettent bien sûr en avant leur besoin d’avoir des revenus (70%), mais aussi l’envie d’avoir une vie sociale (59%) et l’estime de soi (45%). Travailler permet également de se concentrer sur autre chose que la maladie pour 37% des personnes touchées. Un malade sur trois tient également à garder son emploi parce qu’il est intéressant (33%) et parce qu’il représente une stimulation intellectuelle (31%).

 

Pour plus d’informations sur le site de la Ligue Française contre la Sclérose en Plaques : www.ligue-­sclerose.fr

*Cette étude a été réalisée auprès d’un échantillon de 1010 personnes atteintes de la sclérose en plaques. Les interviews ont été réalisées du 23 avril au 18 mai 2015.

A Lire également

SEP : rencontres patients et médecins Prenez date des prochaines rencontres patients atteints de sclérose en plaque (SEP) et médecins, organisées sur toute la France par la "Maison de la S...
« Sep en couple » fait escale à Saint-Germain-en-L... Crées en 2014, les ateliers « Sep en couple » permettent d'aborder autrement la sclérose en plaques (SEP) et son impact sur la vie de couple. Intimit...
Sclérose en Plaques : “SEPas vraiment Wonder... La sclérose en plaques expliquée sous forme de vidéos détournant les plus célèbres séries télé : c'était le parti prix de l’édition 2011 du concours S...
La Maison de la SEP ouvre ses portes dans 8 villes... A la suite de la Journée mondiale du 29 mai 2013 et de la semaine de la sclérose en plaques (22-29 mai 2013), la Maison de la SEP ouvre ses portes dan...
25 nouvelles plaintes bientôt déposées contre le v... Le Monde rapporte que 25 nouvelles plaintes vont être déposées d'ici la fin du mois d'avril contre le vaccin Gardasil, commercialisé par Sanofi Pasteu...
Sclérose en Plaques: l’emploi au coeur de la... Première cause de handicap neurologique acquis chez les jeunes adultes, la sclérose en plaques représente bien souvent un frein dans la vie profession...
Journée Mondiale de la Sclérose En Plaques: la Mai... A l'occasion de la Journée Mondiale de la Sclérose En Plaques (le 30 mai 2012) et de la semaine nationale de sensibilisation à la SEP (du 23 au 30 mai...
SEP : les championnes Mel Bugand et Nathalie Benoi... La Journée Mondiale de la Sclérose en Plaques du 29 mai est aussi l'occasion de mieux faire comprendre la maladie. Le thème 2013 étant «Les jeunes et ...
Maladies neurodégénératives : près d’un Fran... Selon une enquête TNS Sofres (*) menée pour l'Espace éthique, face aux enjeux de leur vie professionnelle et personnelle, la quasi-totalité des França...
« Solidaires en Peloton » : choisissez votre cours... « Solidaire en Peloton » est le label de la sclérose en plaques. Pour informer et collecter des fonds pour la recherche médicale, la fondation Arsep o...
Journée Mondiale de la Sclérose En Plaques: la Mai... Les 25 et 26 mai prochains, les réseaux de santé dédiés à la sclérose en plaques (SEP) et les associations de patients ouvrent, à l'occasion de la Jou...
Sclérose en Plaques : un site pour accompagner les... La Sclérose en Plaques (SEP) est une maladie neurologique relativement fréquente qui touche près de 90 000 personnes en France. Le site web www.sep-en...
Sclérose en plaques : une activité physique réguli... A l'occasion de la Journée de la SEP du 31 mai 2017, le site www.SEPbySTEPs.com diffuse une série d’interviews réalisées auprès de différents experts ...
La Journée mondiale de la sclérose en plaques se d... Ce mercredi 26 mai se déroule la deuxième Journée mondiale de la sclérose en plaques (SEP). Une maladie neurologique auto-immune qui touche 80.000 per...
Pâques à Epinal : des chocolats pour la Sclérose e... Pour Pâques, les chocolatiers René et Philippe Lamielle (d'Epinal) s'associent à la Fondation pour l'Aide à la Recherche sur la Sclérose En Plaques (A...
Journée Mondiale de la Sclérose En Plaques : porte... La Journée Mondiale de la Sclérose En Plaques se déroulera le mercredi 28 mai prochain. A cette occasion, l'UNISEP hisse le ruban de soutien pour les ...