Selon un état des lieux de l’agence du médicament (ANSM), en mai 2013, la baisse des ventes des pilules de 3ème et de 4ème génération par rapport à mai 2012 est de 43 % et, dans le même temps, les ventes de contraceptifs oraux combinés (COC) de 1ère et de 2ème génération augmentent de 34 %.

La proportion des COC de 1ère et de 2ème génération est actuellement de 73 % (contre 52 % un an plus tôt). La vente de COC de 2ème génération avec une teneur en estrogènes de 20 μg d’éthinylestradiol a augmenté de plus de 90 % sur la période décembre 2012-mai 2013 par rapport à la même période de l’année précédente.
 
Les ventes des autres contraceptifs estroprogestatifs non oraux (les anneaux vaginaux notamment) affichent une baisse de l’ordre de 11 %. Inversement, les ventes des autres dispositifs (implants, stérilets) augmentent de 25 %. L’augmentation la plus marquée concerne les dispositifs intra-utérins (DIU) au cuivre dont les ventes progressent de 43 %. La diminution des ventes globales de contraceptifs (hors préservatifs) sur la période est de 3,7 %.

Le suivi des IVG réalisé par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) jusqu’à février 2013 ne montre pas d’évolution particulière.

“Un doublement du risque d’embolie pulmonaire”
La tendance observée de la diminution du recours aux COC de 3ème et de 4ème génération et le transfert des prescriptions vers les COC de 2ème génération les plus faiblement dosés en estrogènes prend un relief particulier au regard des conclusions de l’étude conduite par la Cnamts, avec la collaboration de l’ANSM. Cette étude a évalué le risque d’événements graves liés à la prise de COC en France, à partir d’une cohorte de 4,3 millions de femmes âgées de 15 à 49 ans ayant eu au moins un COC remboursé par l’Assurance Maladie entre le 1er juillet 2010 et le 31 décembre 2011 (base Système national d’information interrégimes de l’assurance maladie – Sniiram).

L’ANSM indique que les résultats confirment ceux des récentes études internationales, à savoir un doublement du risque d’embolie pulmonaire des COC 3ème génération par rapport aux COC 2ème génération. Ce travail montre aussi que les COC de 2ème génération les plus faiblement dosés en estrogènes sont associés à des risques moindres d’embolie pulmonaire et d’infarctus du myocarde.

Source:  ANSM

A Lire également

Antibiotiques: les Français en consomment encore t... L'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), publie mardi un rapport sur la consommation des antibiotiques en France de 1...
Quand parle-t-on d’effets indésirables liés aux mé... 3,6% des hospitalisations sont dues à des effets indésirables de médicaments*. Les médicaments possèdent des effets bénéfiques préventifs ou curatif...
L’ANSM saisit Bruxelles sur le médicament coupe-fa... L'Agence française du médicament (ANSM) a annoncé la saisie du Comité permanent des médicaments à usage humain de la Commission européenne concernant ...
Médicament : de nouvelles mesures pour améliorer l... Le rapport de la « mission information et médicament » mise en place fin 2017 et présidée par Magali LEO (responsable du plaidoyer de l’Association Re...
Médicaments : une websérie loufoque pour mieux les... Le syndicat professionnel des entreprises du médicament ( Leem) lance une websérie animée sur les méthodes parfois « loufoques » qui existaient dans l...
Médicament en France : L’UFC Que Choisir et l̵... Dans la perspective de la remise du rapport de l’IGAS sur le Mediator®, l’UFC-Que Choisir et l’Association Française des Diabétiques ont dénoncé jeudi...
Médicaments : 3 Français sur 4 défavorables à un d... Selon un sondage PHR/IFOP*,  76% des Français seraient défavorables à un déremboursement partiel des médicaments par l’Assurance Maladie. Cette en...
Cancer du sein : une nouvelle formulation injectab... Un médicament du laboratoire pharmaceutique suisse Roche, qui réduit le temps d’administration grâce à une nouvelle formulation injectable (par voie s...
Automédication : une “minute info” pou... Qu’est-ce que l’automédication ? Quels sont les bons réflexes à adopter ? Qu’en pensent le médecin, le pharmacien, les Français ? Quel est le véritabl...
Médicaments: des dépenses encore beaucoup trop éle... Selon une étude présentée lundi 24 juin par l'eurodéputée Michèle Rivasi, le pharmacien Serge Rader et le Pr Philippe Even, les dépenses de médicament...
EllaOne®, la pilule du surlendemain,maintenant rem... EllaOne ®, la "pilule du surlendemain", utilisable jusqu'à cinq jours après un rapport à risque de grossesse non désirée, est désormais remboursable p...
Contraception: mapremierepilule.com, un site d’inf... mapremierepilule.com est un site internet grand public à destination  des jeunes filles qui débutent une contraception orale. Objectif : les informer ...
Myopathie de Duchenne : une 1ère thérapie innovant... L’AFM-Téléthon s'est félicitée vendredi de l'avis favorable de l’Agence européenne du médicament concernant la mise sur le marché de l’Ataluren pour l...
Pilule du lendemain : 4 jeunes femmes sur 10 lR... Le « portrait social » de la France publié cette semaine par l'Insee révèle que la pilule du lendemain a été utilisée au moins une fois par plus de 40...
Médicament : 55 % des Français choisissent le géné... Un sondage Ifop réalisé pour le quotidien Metro montre que 55 % des Français choisissent le médicament générique proposé en pharmacie plutôt que l'ori...
Les antibiotiques : quand sont-ils efficaces ? Pas automatiques ? On a cru pendant longtemps qu’ils nous permettraient de soigner toutes les maladies infectieuses d’origine bactérienne ou non.   ...