13 millions de moustiquaires distribuées en Côte d’Ivoire pour lutter contre le paludisme. C’est le nombre impressionnant et pourtant nécessaire estimé par les autorités sanitaires du pays. Les moustiquaires sont distribuées grâce à l’appui logistique de l’UNICEF et le financement du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

Les moustiquaires imprégnées d’insecticide à longue durée d’action (MIILDA) qui seront distribuées sont imprégnées industriellement par le fabricant pour en garantir la qualité et elles ne nécessitent pas de traitement supplémentaire par les ménages. Leur utilisation quotidienne est un moyen simple et efficace pour éviter les piqûres de moustiques qui transmettent le parasite du paludisme.

Le paludisme sévit en Côte d’Ivoire et dans le reste de l’Afrique sous une forme endémique. Chaque année sur le continent, environ 460 000 enfants de moins de cinq ans meurent du paludisme ce qui en fait la première cause de décès chez les jeunes enfants. C’est aussi le premier motif de consultation dans les centres sanitaires en Côte d’Ivoire avec une proportion de 41% en 2012.

En plus de toucher les enfants, le paludisme pose aussi un risque accru pour les femmes enceintes. Une femme enceinte infectée risque d’être anémiée, de connaître un accouchement prématuré et de donner naissance à un enfant mort-né. Son bébé est également susceptible de souffrir d’insuffisance pondérale à la naissance, ce qui rend peu probable sa survie au-delà d’une année.

« Il y avait effectivement une certaine urgence à effectuer cette distribution massive en raison de la menace Ebola aux frontières de notre pays, il faut aussi rappeler que les premiers symptômes d’Ebola sont similaires à ceux du paludisme », a déclaré le Dr Raymonde Goudou-Coffie, Ministre ivoirienne de la Santé et de la Lutte contre le Sida. « Nous allons effectuer un renouvellement total des moustiquaires, afin de protéger au mieux notre population. Cette campagne s’inscrit, tout comme la gratuité du traitement pour les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes, dans les grandes actions du gouvernement pour lutter contre le paludisme en Côte d’Ivoire ».

Pour Mark Edington, Directeur de la Division des subventions au Fonds mondial, « cette campagne va permettre d’atteindre la couverture universelle. Nous sommes contents de pouvoir soutenir cet objectif du gouvernement. En Côte d’Ivoire, seul un enfant sur trois dort actuellement sous une moustiquaire. Nous devons absolument changer cela.»

De son côté la Représentante de l’UNICEF en Côte d’Ivoire, Adèle Khudr, a déclaré : « malgré le virus Ebola qui menace la Côte d’Ivoire, il est important de poursuivre des activités de santé publique à grande échelle afin de protéger les enfants qui sont particulièrement vulnérables au paludisme. La distribution de moustiquaires est l’une des mesures les plus efficaces pour réduire considérablement la mortalité infantile et maternelle. Mais il est aussi important de bien informer la population sur son utilisation afin que la moustiquaire joue pleinement son rôle et qu’elle puisse sauver des vies. »

A Lire également

Journée mondiale de lutte contre le paludisme le 2... La Journée mondiale de lutte contre le paludisme se déroulera le 25 avril 2013. Instituée par les États Membres de l’OMS lors de l’Assemblée mondiale ...
Le clip de Camélia Jordana revisité par des enfant... Des centaines d’enfants et de jeunes se sont mobilisés partout en France avec l’UNICEF et Camélia Jordana autour de la Journée internationale des droi...
Ebola : résultats encourageants des essais sur un ... Un médicament antiviral japonais, le favipiravir, a montré des résultats encourageants contre le virus Ebola lors d'un essai conduit en Guinée par l’I...
La Nuit de l’Eau : une bonne action en famil... La Nuit de l'Eau est de retour le samedi 14 mars 2015. On vous rappelle le concept : votre ticket d'entrée à la piscine soutient ceux qui n'ont pas ac...
Ebola : un test clinique de bioMérieux autorisé au... bioMérieux, le groupe français spécialisé dans le diagnostic in vitro, a annoncé lundi que sa filiale BioFire Defense vient de recevoir  une autorisat...
ADN: la deuxième mort de Toutenkhamon L’ADN a parlé: il est mort à 19 ans d’une maladie des os et du paludisme. Les analyses montrent également que sa mère était la soeur de son père Akhén...
Paludisme : des progrès majeurs dans la lutte cont... Selon le Rapport 2013 sur le paludisme dans le monde, publié par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), on estime que les efforts mondiaux pour co...
Un nouveau plan de lutte de l’OMS et l’... L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) ont présenté  un nouveau plan d’action mondial qui pou...
Objectif 100 % d’enfants vaccinés : l’UNICEF... Objectif 100 % d’enfants vaccinés. Cette nouvelle campagne de l’UNICEF France vise à collecter des fonds pour permettre la vaccination des 20% d’enfan...
Paludisme: la mortalité baisse dans toutes les rég... Selon le Rapport 2011 sur le paludisme dans le monde, publié aujourd’hui par l’Organisation mondiale de la Santé, les taux de mortalité attribuables a...
Le Top 5 des jouets de Noël 2011 pour l’ UNI... Avec cette sélection de jouets aux couleurs de l’UNICEF, c'est l’occasion aujourd’hui d’allier cadeaux pour bébés et enfants tout en aidant les enfant...
L’appel des radios FM : « Paludisme : mobili... À l'occasion de la journée mondiale de lutte contre le Paludisme, le 25 avril, Seprem Production propose à une sélection de plus de 800 stations FM fr...
9,3 millions d’euros collectés pour l’ UNICEF grâc... Vous connaissez le proverbe : "les petits ruisseaux font les grandes rivières". Le principe est confirmé une fois de plus avec l’opération« Peluches »...
Paludisme : la lutte contre la maladie stagne dans... Selon le Rapport sur le paludisme dans le monde 2017 publié par l’Organisation Mondiale de la santé (OMS), la lutte contre la maladie stagne au niveau...
Votre faire-part de naissance avec Élodie Gossuin ... Belle idée : créez votre faire-part de naissance en soutenant l'Unicef. Élodie Gossuin, marraine de l'opération, rappelle : « 18 000 enfants de moins ...
70 millions d’adolescents de 10 à 19 ans ne ... En investissant auprès des 1,2 milliard d’adolescents de 10 à 19 ans maintenant, on peut briser le solide engrenage de la pauvreté et des disparités. ...