Les laboratoires Servier ont annoncé vendredi que le Comité européen de Pharmacovigilance recommande la suspension de l’Autorisation européenne de Mise sur le Marché (AMM) de Protelos®, médicament indiqué dans le traitement de l’ostéoporose sévère.

Le Protelos® (ranélate de strontium) est utilisé chez la femme ménopausée ou chez l’homme dans le traitement de l’ostéoporose afin de réduire le risque de fractures osseuses. Il est autorisé dans tous les pays de l’Union européenne et est commercialisé en France depuis janvier 2006.

“Depuis 2007, il fait l’objet en France d’une surveillance renforcée, notamment en raison des risques d’accidents thromboemboliques veineux et de réactions cutanées allergiques graves (DRESS). Du fait de ces problèmes de sécurité, la France avait initié, en 2011, une réévaluation du rapport bénéfice/risque du produit”, rappelle de son côté l’ANSM dans un communiqué. Les autorités de santé européennes avaient alors considéré que le rapport bénéfice/risque était favorable sous réserve de nouvelles contre-indications.

En avril 2013, du fait d’un sur-risque cardiovasculaire nouvellement identifié, l’Agence Européenne du Médicament (EMA) avait restreint les conditions d’utilisation de Protelos® dans l’attente d’une réévaluation complète de ses bénéfices et de ses risques.

Suite à cette réévaluation, le PRAC considère désormais que le rapport bénéfice/risque de Protelos® n’est plus favorable. Cette recommandation du PRAC sera transmise pour avis au CHMP qui, après examen, statuera lors de sa prochaine réunion du 20 au 23 janvier 2014.

Les Laboratoires Servier ont indiqué dan un communiqué qu’ils ‘informent d’ores et déjà l’ensemble des agences de santé des pays ayant enregistré Protelos® de la procédure en cours et mettent à la disposition des professionnels de santé et des patients un numéro vert (0 800 003 936) pour toute information complémentaire”.

“A l’issue de la procédure de réévaluation, Les Laboratoires Servier adresseront aux professionnels de santé une information détaillée précisant la décision du CHMP et les conséquences pratiques pour la prise en charge de leurs patients”. précisent enfin le laboratoire.

A lire également le point d’information de l’ANSM

Source : Servier

A Lire également

La lovastatine : une piste contre la peste Une étude expérimentale révèle que la lovastatine, médicament prescrit comme traitement de l'hypercholestérolémie, protége les animaux des effets mort...
Retrait du marché du Parfenac pour causes d’allerg... L’Agence française de Sécurité sanitaire des Produits de Santé (Afssaps) vient d’annoncer le retrait du marché du Parfenac® à compter d’aujourdhui en ...
Tétrazépam : l’Agence européenne du médicame... Une nouvelle étape vers le retrait du Tétrazépam  a été franchie lundi. Le groupe de coordination pour les procédures de reconnaissance mutuelle et dé...
Anxiolytiques et hypnotiques : la consommation des... Anxiolytiques, hypnotiques... 11,5 millions de français ont consommé au moins une fois une benzodiazépine en France en 2012. Un rapport de l’Agence na...
Médicament: le Multaq pourrait bientôt ne plus êtr... Alors que la Commission de la transparence de la Haute Autorité de Santé (HAS) a émis un avis défavorable au maintien de l'inscription du Multaq sur l...
Troubles thyroïdiens : un nouveau médicament mis à... Dans un point d'information, l'Agence Française du médicament (ANSM) a annoncé la mise à disposition progressive, à partir du 6 décembre 2017, d'un no...
Ostéoporose : un dépistage high tech L’institut de Prévention et de Recherche sur l’Ostéoporose du CHR d’Orléans vient d’acquérir un micro-scanner périphérique à haute résolution qui éval...
Transparence entre experts médicaux et labos pharm... Le décret dit « Sunshine Act », qui a pour objectif la mise en place de la transparence entre professionnels de santé et industries pharmaceutiques, e...
Le Motilium serait responsable de dizaines de mort... Selon Prescrire, la dompéridone (Motilium® ou autre) serait à l'origine de 25 à 120 morts subites en France en 2012. La revue médicale indépendante ré...
Cancer du sein : une nouvelle formulation injectab... Un médicament du laboratoire pharmaceutique suisse Roche, qui réduit le temps d’administration grâce à une nouvelle formulation injectable (par voie s...
L’Afssaps renonce à promouvoir une ancienne ... L'Agence française de sécurité sanitaire et des produits de santé (Afssaps) a renoncé mercredi à promouvoir une ancienne experte des laboratoires Serv...
Thyrozol : un “approvisionnement suffisant&... Dans un point d'information, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a indiqué qu' "un retour à un approvisionnem...
Les potions amaigrissantes interdites par l’ANSM L’ANSM, la nouvelle agence du médicament, vient de prendre de nouvelles décisions de police sanitaire visant à interdire l’utilisation, dans un but d’...
L’ANSM saisit Bruxelles sur le médicament coupe-fa... L'Agence française du médicament (ANSM) a annoncé la saisie du Comité permanent des médicaments à usage humain de la Commission européenne concernant ...
Paracétamol : son générique bientôt automatique en... L'agence nationale du médicament (ANSM) serait en train d'étudier une éventuelle substitution systématique du paracétamol par son médicament générique...
8 nouveaux médicaments génériques suspendus en Fra... L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a annoncé le lancement d'une procédure de suspension des autorisations de mises sur le marché (AMM...