La Mutualité Française, qui fédère la quasi-totalité des mutuelles santé en France, s’oppose à la proposition de directive européenne sur l’information des patients, qui vient d’être adoptée en première lecture par le parlement européen. Elle appelle les ministres de la santé européens, qui se réuniront les 7 et 8 décembre prochains, à refuser cette proposition qui « autorise l’industrie pharmaceutique à informer directement les patients sur des médicaments soumis à prescription ».

Dans un communiqué,  la Mutualité Française demande à ce que la Commission européenne revoie sa stratégie en matière d’information des patients pour qu’elle s’inscrive dans des objectifs de santé publique. « Cette information doit être fiable, indépendante, objective, non promotionnelle, compréhensible et comparative pour que les citoyens puissent faire des choix éclairés. Dans ce cadre, le rôle des professionnels de santé et des autorités sanitaires nationales dans la délivrance de cette information transparente et validée doit aussi être renforcé », estime la Mutualité. 
Principal grief de la Mutualité Française : « en parlant d’information, cette proposition de directive joue sur les mots et organise, en fait, la dérégulation de la communication des laboratoires pharmaceutiques vers le grand public ». « La directive ne donnant pas de définition claire de l’information, la frontière entre la publicité et l’information reste floue. L’expérience déjà acquise aux États-Unis a démontré que la libéralisation des règles sur l’information a eu pour effet d’augmenter les dépenses sans que des bénéfices additionnels pour la santé ou la qualité du service sanitaire soient établis », prévient la Mutualité.
Enfin, la mutualité rappelle ainsi qu’en 2009, le rapport (1) de Valérie Rosso-Debord, déposé devant l’Assemblée nationale, soulevait déjà que « la proposition de directive et la proposition de règlement relatives à l’information des patients ne sont pas, en l’état, acceptables, notamment en ce qu’elles ne différencient pas l’information de la publicité ; et que cette question ne pourra être à nouveau abordée à l’avenir que sur de tout autres bases, lesquelles devront notamment tenir compte des initiatives prises par les Etats membres en matière d’éducation thérapeutique, comme du rôle éclairé des personnels médicaux, notamment médecins et pharmaciens ».

1-  Assemblée nationale “Résolution sur le paquet « médicament »”, 26 décembre 2009. http://www.assemblee-nationale.fr/13/europe/resolutions/ppe1998.asp: 3 pages.
Source : Mutualité Française

A Lire également

Mutuelles : cotisations en hausse de 4 % à 7% La Mutualité française a calculé l’impact des mesures prévues dans le projet de Loi de finances de la Sécurité sociale sur les cotisations des mutuell...
Médicament: le CISS fait six propositions à Xavier... Dans une lettre ouverte au ministre du travail, de l'emploi et de la santé,  Xavier Bertrand, le CISS, qui regroupe plus d’une trentaine d’association...
Mucoviscidose : résultats prometteurs pour un nouv... La revue médicale  New England Journal of Medicine (NEJM) a publié aujourd'hui les données d'une étude de phase 3 évaluant KALYDECO™ (ivacaftor, VX-77...
Protelos: le rapport bénéfice/risque positif confr... L’agence européenne du médicament (EMA) a confirmé vendredi dans un communiqué le rapport bénéfice/risque positif du Protelos des laboratoires Servier...
Lytos et Lithos : un risque de confusion entre le ... L’agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et l’Agence nationale de sécurité sanitaire, de l'alimentation, de l'envi...
Une campagne pour rappeler que le médicament n’est... L’Ordre national des pharmaciens vient de lancer une nouvelle campagne afin de rappeler au grand public à l’importance des pharmacies et des pharmacie...
Des antibiotiques pour bébés rappelés‎ pour défaut... Le laboratoire Teva Santé a procédé au rappel de flacons d'Amoxicilline/Acide clavulanique TEVA 100mg/12,5mg nourrissons, poudre pour suspension buvab...
Antidépresseurs: pas automatiques? Très efficaces dans les cas “lourds”, inutiles dans les cas “bénins”. Un article publié par le Jama (Journal of the American Medical Association, en a...
Médicament anti-calvitie et impuissance permanente... Dans un point d'information publié mardi, l'agence du médicament (Afssaps) indique qu'à ce jour le lien de causalité entre la prise de finastéride (Pr...
Antibiotiques : la consommation des Français toujo... Selon le rapport annuel de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) publié jeudi, les Français ont encore augmenté...
Gilenya® : l’Europe va réevaluer le rapport ... Suite au signalement d’événements cardio-vasculaires et de décès encore inexpliqués, l’agence européenne du médicament (EMA) a débuté une réévaluation...
La lovastatine : une piste contre la peste Une étude expérimentale révèle que la lovastatine, médicament prescrit comme traitement de l'hypercholestérolémie, protége les animaux des effets mort...
Notice des médicaments: un tiers des Français ne l... Un sondage Groupe Pasteur Mutualité / ViaVoice  révèle que 33% des français déclarent ne jamais ou très peu la regarder. Ils sont en revanche 43% à dé...
Contraception et droits des femmes: deux mutuelles... Deux mutuelles, la  MGEN et la LMDE, ont lancé depuis le 18 octobre un appel aux pouvoirs publics afin de les alerter d’un double recul préoccupant de...
Votre ordonnance est rédigée en DCI La DCI est un langage commun, international donc utilisable par tous les médecins et pharmaciens… Mais à peu près incompréhensible pour les patients. ...
Le Furosémide est de retour dans les pharmacies Ce vendredi 6 septembre 2013, le Furosémide du laboratoire Teva revient dans les pharmacies françaises. Ce médicament diurétique avait été retiré en j...