Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, a présenté jeudi à Dijon, le second volet de son plan pour inciter les médecins libéraux, en particulier les plus jeunes, à exercer dans les territoires manquant de professionnels.

Avec le « Pacte Territoire Santé 2 » présenté dans le cadre du 15ème Congrès annuel du Collège national des généralistes enseignants (CNGE), la ministre souhaite que “chaque Français puisse se faire soigner facilement près de chez lui partout sur le territoire”.

 Le « Pacte Territoire Santé 2 » propose plusieurs mesures pour s’adapter aux besoins des médecins et des territoires : une augmentation du nombre de médecins (hausse de 6.4%, de manière ciblée, du numerus clausus dans 10 régions manquant de médecins), une augmentation du nombre de médecins libéraux enseignants (doublement du nombre de médecins généralistes « chefs de clinique » d’ici 2017) et une revalorisation de la rémunération versée aux maîtres de stage.

Lutte contre les déserts médicaux : Marisol Touraine présente second volet de son planLa ministre a annoncé également l’ouverture, dès aujourd’hui, d’un portail d’accompagnement des professionnels de santé (www.paps.sante.fr), pour les aider de leur installation à leur exercice quotidien, avec une déclinaison dans chaque région.

Le plan prévoit également un investissement de plus de 40 millions d’euros pour développer la télémédecine en ville, en particulier pour les patients chroniques et les soins urgents et un accompagnement financier spécifique des cabinets médicaux pour accueillir des patients sans rendez-vous, pour éviter le recours aux services d’urgence lorsque ce n’est pas nécessaire.

En outre, le plan présenté par la ministre prévoit d’amplifier les actions du « Pacte Territoire Santé 1 », notamment le développement des stages en cabinets de ville : jusqu’alors réservés aux étudiants en médecine générale, les stages en ville seront ouverts aux étudiants d’autres spécialités comme l’ophtalmologie ou la pédiatrie. Le plan prévoit le renforcement des aides à l’installation des jeunes médecins dans les territoires fragiles (objectif de 1 000 généralistes ou autres spécialités installés d’ici 2017) et le soutien financier apporté au travail en équipe (1000 maisons de santé en fonctionnement d’ici 2017) et la création ou rénovation de maisons ou centres de santé dans les quartiers prioritaires de la ville, grâce à un partenariat avec la caisse des dépôts et de consignations.
Enfin, le plan prévoit l’augmentation du nombre de médecins correspondants du SAMU (700 d’ici 2017) pour garantir l’accès aux soins urgents en moins de 30 minutes partout sur le territoire.

Source : Ministère de la Santé

A Lire également

Délais d’attente chez les médecins : parfois... Selon les résultats d'une enquête réalisée par Keldoc, une plate-forme en ligne de rendez-vous médical, et publiée lundi dans le quotidien Le Parisien...
Accord sur les dépassements d’honoraires: quelles ... La ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, a salué jeudi dans un communiqué l'accord sur les dépassements d’honoraires signé ...
Tiers payant : deux Français sur trois pour sa gén... Selon un sondage Opinionway réalisé à la demande du syndicat de médecins généralistes MG France, 63 % des Français se prononcent pour une dispense d'...
Médecins : la sécu alerte sur les dépassements d’h... Selon l’Assurance Maladie, en 2010, 1 médecin sur 4 en moyenne exerce en secteur à honoraires libres et facture des compléments d’honoraires aux tarif...
Mediator: les médecins ne seront pas les « payeurs... Alors que le fonds d'indemnisation des victimes du Mediator sera présenté mercredi en Conseil des ministres. Le ministre de la Santé, Xavier Bertrand,...
85% des professionnels de santé jugent leur activi... 98% des professionnels de santé sont attachés à leur métier, bien que 85% d'entre eux jugent leur activité difficile et 50% expriment des craintes pou...
Cigarette électronique : une centaine de médecins ... Face à la dangerosité du tabac, un centaine de médecins ont signé un appel relayé le 15 novembre dans Le Parisien pour dénoncer les "idées fausses (qu...
Guide sur les médicaments : les Pr Debré et Even s... L'Ordre des médecins vient de sanctionner les Pr Bernard Debré et Philippe Even à un an d'interdiction d'exercer la médecine dont six mois avec sursis...
VIH-SIDA : la prescription préventive du Truvada® ... La prescription du Truvada® en traitement préventif du VIH-SIDA par les médecins qui exercent dans les Centres gratuits d’information, de dépistage et...
Dépassements d’honoraires: l’Ordre des... Constatant l’échec des aides incitatives et face à la répartition régionale inégale des médecins, le Conseil national de l'Ordre des médecins (Cnom) a...
Trop de prospectus dans les salles d’attente des m... Selon une enquête de l’UFC-Que Choisir (1), les prospectus à visée commerciale envahissent les salles d'attente des généralistes. L’association demand...
Aggravation des actes de violence à l’égard des mé... Le Conseil National de l'Ordre des Médecins vient de  publier les résultats 2009 de l’Observatoire de la sécurité des médecins. Agressions physiques, ...
Médecins : les dépassements d’honoraires toujours ... Selon une étude de l’Observatoire citoyen des restes-à-charge en santé*, plus de 2,8 milliards d’euros ont été facturés en 2014 aux patients au-delà d...
Hôpital public: les médecins plus critiques que le... Comment les médecins  jugent l'évolution de l'hôpital public ? Selon une enquête TNS Sofres pour la Fédération hospitalière de France (FHF) et publiée...
Médicaments génériques: la mention « non substitua... Selon une enquête BVA (1), réalisée pour le Gemme, association qui réunit 12 industriels du médicament générique, les médecins généralistes utiliserai...
Diane 35 : l’agence du médicament demande aux prof... L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a demandé vendredi aux prescripteurs de "cesser d'initier ou de renouvele...