A la veille de la présentation du Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS), l’UFC-Que Choisir dénonce “l’effarante évolution” des dépassements d’honoraires  des ophtalmologistes, gynécologues et pédiatres qui ont augmenté de 1,7 % entre juillet 2012 et juin 2013, soit deux fois plus que l’inflation sur la même période (+ 0,9 %).

L’UFC-Que Choisir a relevé, à un an d’intervalle, les tarifs de l’ensemble des médecins de trois spécialités : ophtalmologistes, gynécologues et pédiatres (1).  Ainsi, les dépassements d’honoraires ont cru en moyenne de 1,7% en un an, et même de 7% pour les pédiatres… pour une inflation sur la période de 0,9% seulement. Une consultation chez un spécialiste secteur 2 atteint en 2013 52,10€ en moyenne, et 61,50€ dans les grandes villes, soit plus du double du tarif conventionnel”, souligne l’association.

45% des médecins ont relevé leurs tarifs sur un an

L’UFC-Que Choisir a étudié l’évolution individuelle des tarifs de 5 560 médecins de secteur 2. Sur un an, près des deux-tiers d’entre eux ont modifié leurs prix, dont 45% pour les augmenter (de 2,60€ par consultation en moyenne). “La situation est d’autant plus alarmante que les jeunes médecins sont plus souvent en secteur 2 que les retraités qu’ils remplacent (63% contre 44%), et demandent par conséquent un tarif moyen plus élevé (40,50€ contre 38,20€)”, estime l’association.

“De plus, l’impact négatif des jeunes générations est pour l’instant partiellement masqué par le fait que, sans patientèle constituée, leurs dépassements sont certes plus fréquents, mais d’un montant moins élevé. Cela n’aura malheureusement qu’un temps : une fois leur situation assise, ils calqueront leurs tarifs sur ceux de leurs aînés, ce qui alourdira encore la facture pour les usagers”, analyse l’UFC-Que Choisir.

L’association critique également le Contrat d’accès aux soins qui se contente “de geler les dépassements d’honoraires des seuls médecins volontaires, et ce à un niveau déjà trop élevé” et estime qu’Il ne sera “d’aucune utilité pour lutter contre les augmentations futures liées au profil des jeunes médecins”.

L’UFC appelle le gouvernement et les parlementaires à se saisir de l’examen prochain du PLFSS pour plafonner les dépassements à 40 % du tarif de la Sécu, ce qui correspond à leur prise en charge médiane par les complémentaires santé.  Elle souhaite enfin la fermeture de l’accès au secteur 2, “seule solution” selon elle, pour arrêter “l’inexorable recul de l’accès aux médecins spécialistes au tarif de la sécurité sociale”.

Retrouvez l’étude et les propositions de l’UFC-Que Choisir sur les dépassements d’honoraires des médecins spécialistes en 2013

(1) Tarifs relevés sur le site www.ameli-direct.fr de l’Assurance maladie, en deux vagues (juillet 2012 et juin 2013)

A Lire également

Grippe : 231 000 nouveaux cas en une semaine Selon le dernier bulletin épidémiologique de l’Institut de Veille Sanitaire (InVS), le nombre de cas de grippe a continué d’augmenter la semaine derni...
Automédication: UFC-Que choisir pour l’ouverture d... L'association de consommateurs UFC-Que Choisir a rendu publics mardi les résultats de la réactualisation de son enquête de 2009 auprès des officines e...
Audioprothèses : l’UFC–Que Choisir dénonce la mar... L’UFC-Que Choisir, qui a réalisé une étude sur le marché des audioprothèses, a dénoncé lundi "la scandaleuse rente des audioprothésistes" et s’alarme ...
Frais bancaires : des résultats accablants selon l... A quelques jours du 1er anniversaire de l’entrée en vigueur de l’engagement des banques à mettre en place une procédure simplifiée de changement de ba...
Médecins généralistes : cabinets fermés le 11 mars... Les médecins généralistes sont en colère. Leur principal syndicat, MG-France, et trois autres syndicats appellent les médecins de famille à fermer leu...
Cigarette électronique : une centaine de médecins ... Face à la dangerosité du tabac, un centaine de médecins ont signé un appel relayé le 15 novembre dans Le Parisien pour dénoncer les "idées fausses (qu...
Déserts médicaux : des mesures pour favoriser l’in... Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé, s'est félicité de la publication au Journal officiel de plusieurs textes relatifs à l...
Semaine du Rythme Cardiaque: pensez à prendre votr... A l'occasion de la Semaine du Rythme Cardiaque qui se déroule du 3 au 9 juin, 900 médecins se mobilisent dans 17 villes en France pour détecter des fi...
Transparence entre experts médicaux et labos pharm... Le décret dit « Sunshine Act », qui a pour objectif la mise en place de la transparence entre professionnels de santé et industries pharmaceutiques, e...
La généralisation du tiers payant chez les médecin... Dans une entretien accordé au quotidien Libération, la ministre de la Santé a présenté les mesures de la stratégie nationale de santé qu’elle doit pré...
Déserts médicaux : le ministère de la Santé prend ... Marisol Touraine, la Ministre des Affaires sociales et de la Santé, a annoncé de nouvelles pour faire face aux déserts médicaux. Concrètement, pour in...
Lutte contre le tabac: des députés préconisent 15 ... Alors que la France fait face à une remontée de la consommation de cigarettes, les députés Denis Jacquat (UMP) et Jean-Louis Touraine (PS) ont préconi...
Le nombre de médecins généralistes poursuit sa bai... Alors que la France n’a jamais compté autant de médecins, (215 539 médecins étaient en activité en 2014), le nombre de médecins généralistes continue ...
Grève des médecins : que faire en cas d’urge... Alors que plusieurs syndicats de médecins libéraux ont appelé à la grève ce vendredi 13 novembre, le ministère de la Santé, en lien avec les agences r...
Santé : les Français souhaitent un comparateur de ... Honoraires, soins dentaires, mutuelles… Selon l’Observatoire sociétal de la santé et de la qualité des soins en France réalisé par  Ipsos pour  Généra...
Pilule : infirmiers et pharmaciens vont pouvoir la... Suite à un arrêté publié mardi 1er juin au Journal Officiel,  les infirmiers vont pouvoir renouveler les ordonnances de pilules contraceptives et les ...