A la veille de la présentation du Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS), l’UFC-Que Choisir dénonce “l’effarante évolution” des dépassements d’honoraires  des ophtalmologistes, gynécologues et pédiatres qui ont augmenté de 1,7 % entre juillet 2012 et juin 2013, soit deux fois plus que l’inflation sur la même période (+ 0,9 %).

L’UFC-Que Choisir a relevé, à un an d’intervalle, les tarifs de l’ensemble des médecins de trois spécialités : ophtalmologistes, gynécologues et pédiatres (1).  Ainsi, les dépassements d’honoraires ont cru en moyenne de 1,7% en un an, et même de 7% pour les pédiatres… pour une inflation sur la période de 0,9% seulement. Une consultation chez un spécialiste secteur 2 atteint en 2013 52,10€ en moyenne, et 61,50€ dans les grandes villes, soit plus du double du tarif conventionnel”, souligne l’association.

45% des médecins ont relevé leurs tarifs sur un an

L’UFC-Que Choisir a étudié l’évolution individuelle des tarifs de 5 560 médecins de secteur 2. Sur un an, près des deux-tiers d’entre eux ont modifié leurs prix, dont 45% pour les augmenter (de 2,60€ par consultation en moyenne). “La situation est d’autant plus alarmante que les jeunes médecins sont plus souvent en secteur 2 que les retraités qu’ils remplacent (63% contre 44%), et demandent par conséquent un tarif moyen plus élevé (40,50€ contre 38,20€)”, estime l’association.

“De plus, l’impact négatif des jeunes générations est pour l’instant partiellement masqué par le fait que, sans patientèle constituée, leurs dépassements sont certes plus fréquents, mais d’un montant moins élevé. Cela n’aura malheureusement qu’un temps : une fois leur situation assise, ils calqueront leurs tarifs sur ceux de leurs aînés, ce qui alourdira encore la facture pour les usagers”, analyse l’UFC-Que Choisir.

L’association critique également le Contrat d’accès aux soins qui se contente “de geler les dépassements d’honoraires des seuls médecins volontaires, et ce à un niveau déjà trop élevé” et estime qu’Il ne sera “d’aucune utilité pour lutter contre les augmentations futures liées au profil des jeunes médecins”.

L’UFC appelle le gouvernement et les parlementaires à se saisir de l’examen prochain du PLFSS pour plafonner les dépassements à 40 % du tarif de la Sécu, ce qui correspond à leur prise en charge médiane par les complémentaires santé.  Elle souhaite enfin la fermeture de l’accès au secteur 2, “seule solution” selon elle, pour arrêter “l’inexorable recul de l’accès aux médecins spécialistes au tarif de la sécurité sociale”.

Retrouvez l’étude et les propositions de l’UFC-Que Choisir sur les dépassements d’honoraires des médecins spécialistes en 2013

(1) Tarifs relevés sur le site www.ameli-direct.fr de l’Assurance maladie, en deux vagues (juillet 2012 et juin 2013)

A Lire également

Médecins spécialistes et médicaments sont “t... Selon un sondage Viavoice réalisé pour le groupe Pasteur mutualité, paru ce mardi dans Le Parisien, près de 70% des Français (70%) jugent les tarifs d...
Les revenus des médecins libéraux progressent en 2... Les revenus nets des généralistes et des spécialistes libéraux progressent de 2,69 % en 2014 (en euros constants) pour atteindre une moyenne de 87 560...
Déserts médicaux : le ministère de la Santé prend ... Marisol Touraine, la Ministre des Affaires sociales et de la Santé, a annoncé de nouvelles pour faire face aux déserts médicaux. Concrètement, pour in...
Cigarette électronique : une centaine de médecins ... Face à la dangerosité du tabac, un centaine de médecins ont signé un appel relayé le 15 novembre dans Le Parisien pour dénoncer les "idées fausses (qu...
Sécu : qui sont les plus gros fraudeurs ? Selon un rapport de la Délégation nationale à la lutte contre la fraude sur les arnaques à l’Assurance maladie, 149,4 millions d’euros de fraudes ont ...
85% des professionnels de santé jugent leur activi... 98% des professionnels de santé sont attachés à leur métier, bien que 85% d'entre eux jugent leur activité difficile et 50% expriment des craintes pou...
Les chirurgiens esthétiques invités à reposer grat... Jeudi 5 janvier 2012, sur le plateau du Magazine de la santé, le Syndicat National de Chirurgie Plastique Reconstructive et Esthétique a fait savoir, ...
Des médecins réclament une revalorisation des visi... Le syndicat de médecins généralistes, MG France, a indiqué vendredi qu'il souhaitait une revalorisation du tarif de la visite à domicile de 33 à 56 eu...
Etiquetage nutritionnel simplifié : “un outi... Dans son dernier numéro, L’UFC-Que Choisir a testé l'étiquetage nutritionnel simplifié en couleurs proposé dans le cadre de la Stratégie Nationale de ...
L’UFC–Que Choisir dénonce “les liaisons dang... L’UFC-Que Choisir a publié mardi les résultats d'une enquête « clients mystères » menée auprès de 1188 opticiens. Selon l'association, dans près d’un ...
Grippe A : pourquoi les Français ont boudé le vacc... Fin 2009, des chercheurs de l’Inserm ont mené une vaste enquête sur Internet pour comprendre les comportements des Français vis-à-vis de la campagne d...
28% des actes médicaux ne seraient pas justifiés s... Un sondage TNS pour la Fédération hospitalière de France (FHF), relayé mercredi 4 juillet par Le Figaro, montre que seuls 72% des actes médicaux prati...
Des gynécologues répondent en temps réel à toutes ... La start-up MesDocteurs et le laboratoire Bayer proposent en partenariat le nouveau service Parl’oGyn pour répondre à toutes les questions gynécologiq...
Agressions de médecins : augmentation spectaculair... Avec 920 déclarations pour 2010, l’Observatoire de la sécurité du Conseil national de l’Ordre des médecins enregistre une hausse sans précédent des ac...
Grippe : 231 000 nouveaux cas en une semaine Selon le dernier bulletin épidémiologique de l’Institut de Veille Sanitaire (InVS), le nombre de cas de grippe a continué d’augmenter la semaine derni...
Médecins : la sécu alerte sur les dépassements d’h... Selon l’Assurance Maladie, en 2010, 1 médecin sur 4 en moyenne exerce en secteur à honoraires libres et facture des compléments d’honoraires aux tarif...