A la veille de la présentation du Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS), l’UFC-Que Choisir dénonce “l’effarante évolution” des dépassements d’honoraires  des ophtalmologistes, gynécologues et pédiatres qui ont augmenté de 1,7 % entre juillet 2012 et juin 2013, soit deux fois plus que l’inflation sur la même période (+ 0,9 %).

L’UFC-Que Choisir a relevé, à un an d’intervalle, les tarifs de l’ensemble des médecins de trois spécialités : ophtalmologistes, gynécologues et pédiatres (1).  Ainsi, les dépassements d’honoraires ont cru en moyenne de 1,7% en un an, et même de 7% pour les pédiatres… pour une inflation sur la période de 0,9% seulement. Une consultation chez un spécialiste secteur 2 atteint en 2013 52,10€ en moyenne, et 61,50€ dans les grandes villes, soit plus du double du tarif conventionnel”, souligne l’association.

45% des médecins ont relevé leurs tarifs sur un an

L’UFC-Que Choisir a étudié l’évolution individuelle des tarifs de 5 560 médecins de secteur 2. Sur un an, près des deux-tiers d’entre eux ont modifié leurs prix, dont 45% pour les augmenter (de 2,60€ par consultation en moyenne). “La situation est d’autant plus alarmante que les jeunes médecins sont plus souvent en secteur 2 que les retraités qu’ils remplacent (63% contre 44%), et demandent par conséquent un tarif moyen plus élevé (40,50€ contre 38,20€)”, estime l’association.

“De plus, l’impact négatif des jeunes générations est pour l’instant partiellement masqué par le fait que, sans patientèle constituée, leurs dépassements sont certes plus fréquents, mais d’un montant moins élevé. Cela n’aura malheureusement qu’un temps : une fois leur situation assise, ils calqueront leurs tarifs sur ceux de leurs aînés, ce qui alourdira encore la facture pour les usagers”, analyse l’UFC-Que Choisir.

L’association critique également le Contrat d’accès aux soins qui se contente “de geler les dépassements d’honoraires des seuls médecins volontaires, et ce à un niveau déjà trop élevé” et estime qu’Il ne sera “d’aucune utilité pour lutter contre les augmentations futures liées au profil des jeunes médecins”.

L’UFC appelle le gouvernement et les parlementaires à se saisir de l’examen prochain du PLFSS pour plafonner les dépassements à 40 % du tarif de la Sécu, ce qui correspond à leur prise en charge médiane par les complémentaires santé.  Elle souhaite enfin la fermeture de l’accès au secteur 2, “seule solution” selon elle, pour arrêter “l’inexorable recul de l’accès aux médecins spécialistes au tarif de la sécurité sociale”.

Retrouvez l’étude et les propositions de l’UFC-Que Choisir sur les dépassements d’honoraires des médecins spécialistes en 2013

(1) Tarifs relevés sur le site www.ameli-direct.fr de l’Assurance maladie, en deux vagues (juillet 2012 et juin 2013)

A Lire également

Electroménager: le geste écolo n’est pas rentable!... Le geste écologique n'est pas un investissement rentable ! L’UFC-Que Choisir vient de réaliser une enquête sur les appareils électroménagers qui a con...
Qualité de l’eau du robinet en France: lR... Au lendemain du forum mondial de l’eau à Marseille sur l’accès à la ressource aquatique et à la veille de la journée mondiale de l’eau, l’UFC-Que Choi...
Frais bancaires : des résultats accablants selon l... A quelques jours du 1er anniversaire de l’entrée en vigueur de l’engagement des banques à mettre en place une procédure simplifiée de changement de ba...
Un rapport préconise 10 nouvelles mesures anti-tab... Xavier Bertrand, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé, a reçu la semaine dernière le rapport du député Yves Bur. Afin de diviser par deux l...
Médecins spécialistes et médicaments sont “t... Selon un sondage Viavoice réalisé pour le groupe Pasteur mutualité, paru ce mardi dans Le Parisien, près de 70% des Français (70%) jugent les tarifs d...
Des gynécologues répondent en temps réel à toutes ... La start-up MesDocteurs et le laboratoire Bayer proposent en partenariat le nouveau service Parl’oGyn pour répondre à toutes les questions gynécologiq...
Grippe : 231 000 nouveaux cas en une semaine Selon le dernier bulletin épidémiologique de l’Institut de Veille Sanitaire (InVS), le nombre de cas de grippe a continué d’augmenter la semaine derni...
Transparence entre experts médicaux et labos pharm... Le décret dit « Sunshine Act », qui a pour objectif la mise en place de la transparence entre professionnels de santé et industries pharmaceutiques, e...
Automédication: UFC-Que choisir pour l’ouverture d... L'association de consommateurs UFC-Que Choisir a rendu publics mardi les résultats de la réactualisation de son enquête de 2009 auprès des officines e...
85% des professionnels de santé jugent leur activi... 98% des professionnels de santé sont attachés à leur métier, bien que 85% d'entre eux jugent leur activité difficile et 50% expriment des craintes pou...
Médecins: une démographie toujours préoccupante en... Le Conseil National de l'Ordre des Médecins a rendu public la 5ème édition de son Atlas de la démographie médicale française qui souligne l'écart croi...
Médicaments génériques: la mention « non substitua... Selon une enquête BVA (1), réalisée pour le Gemme, association qui réunit 12 industriels du médicament générique, les médecins généralistes utiliserai...
Médecins : l’exercice libéral n’a plus la côte... Le Conseil national de l'ordre a réalisé son atlas annuel de la démographie dont Le Figaro publie les grandes lignes. Parmi les sujets d’inquiétude, l...
Médecins généralistes : cabinets fermés le 11 mars... Les médecins généralistes sont en colère. Leur principal syndicat, MG-France, et trois autres syndicats appellent les médecins de famille à fermer leu...
Les blouses des infirmières et médecins porteuses ... Selon une étude réalisée par des chercheurs israéliens du centre médical Shaare Zedek à Jérusalem, les uniformes du personnel hospitalier sont porteur...
Santé : le budget des ménages s’envole de pl... Selon une étude publiée ce mardi par l'association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir,  le budget annuel des ménages consacré à leur santé s...