Le ministère des Solidarités et de la Santé vient de publier les nouveaux modèles du carnet et des certificats de santé de l’enfant qui entrent en vigueur le 1er avril 2018. Mis à jour sur la base des recommandations du Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP), ils tiennent compte des avancées scientifiques et des attentes des professionnels de santé et des familles.

Délivré gratuitement au moment de la déclaration de naissance par l’officier d’état civil
(de la mairie ou d’un hôpital public s’il dispose d’une permanence au sein du service maternité pour enregistrer les déclarations de naissance), le carnet de santé est le document qui réunit tous les événements concernant la santé d’un enfant depuis sa naissance.  Il est également le support du dialogue régulier entre les familles et les professionnels de santé qui interviennent pour la prévention et les soins. Les informations qu’il contient sont confidentielles et couvertes par le secret médical.

Selon le ministère chargé de la Santé, les principales évolutions de la nouvelle édition concernent les messages de prévention, qui ont été enrichis et actualisés pour tenir compte des évolutions scientifiques et sociétales, de nouvelles recommandations et de l’identification de nouveaux risques.

A titre d’exemples : utiliser des biberons garantis sans bisphénol A ; éviter de mettre un enfant de moins de 3 ans dans une pièce où la télévision est allumée (même s’il ne la

Visuel – Ministère de la Santé

regarde pas) ; utiliser un lit à barreaux sans tour de lit et faire dormir, si cela est possible, le bébé dans la chambre de ses parents pendant les 6 premiers mois au minimum.

Pour prévenir le syndrome du bébé secoué, des conseils sont donnés aux parents pour réagir face aux pleurs de leur bébé.

Certains allergènes et produits chimiques présents dans l’environnement quotidien sont potentiellement toxiques pour les bébés. Des recommandations permettant de limiter les risques sur la santé ont donc été ajoutées par rapport à l’édition de 2006 : aérer le domicile 10 minutes chaque jour, réduire le nombre de produits d’entretien et préférer les produits à composant unique, ne pas utiliser de parfums d’intérieur, d’encens ni de bougies, utiliser des jouets et articles de puériculture homologués CE ou NF et éviter l’utilisation de produits cosmétiques dans les 1ers mois, tant pour le bébé que pour ses parents.

De nouvelles courbes pour le suivi de la croissance des enfants
Ces courbes ont été établies par l’Inserm (unité 1153/CRESS), à partir de la surveillance de 261 000 enfants, avec la collaboration de médecins généralistes et de pédiatres répartis sur tout le territoire métropolitain. Des documents complémentaires et des outils d’aide à l’interprétation des courbes de croissance seront mis en ligne par l’Inserm courant 2018.

 Les nouvelles recommandations vaccinales, pour accompagner la modification du calendrier vaccinal et l’extension des obligations. En effet, chez les nourrissons nés à partir du 1er janvier 2018, les vaccinations contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche, l’Haemophilus influenzae de type b, l’hépatite B, le pneumocoque, le méningocoque C, la rougeole, les oreillons et la rubéole sont obligatoires. Comme pour le carnet précédent, la copie des deux doubles pages a valeur de certificat de vaccination.

Le ministère chargé de la Santé précise qu’une notice explicative a été élaborée et diffusée aux professionnels de santé pour leur présenter les principales nouveautés du nouveau carnet de santé, notamment pour ce qui concerne les courbes pour le suivi de la croissance des enfants.

Pour en savoir plus :
. Le carnet de santé de l’enfant 2018
. Le dossier « La santé de votre enfant au quotidien » du ministère chargé de la santé

Source : communiqué ministère chargé de la santé du 05/03/2018

A Lire également

Manger bio : quel impact sur la santé ? Qui sont les consommateurs de produits Bio et quel est l'impact des aliments Bio sur la santé ? C'est ce que va chercher à déterminer l'étude BioNutri...
Une majorité des Français estime la qualité des so... Selon les derniers résultats du Baromètre de la DREES réalisé par BVA, une majorité des Français estime que la qualité des soins est satisfaisante, no...
Concours de dessin pour les classes de maternelle Kizz TV a placé la rentrée scolaire sous le signe de la créativité avec un grand concours de dessin pour tous les enfants âgés de 3 à 7 ans. Ce concou...
La testostérone en baisse chez les jeunes papas Selon une étude américaine parue dans le journal de l’Académie américaine des sciences (PNAS), le niveau de testostérone des jeunes pères diminuerait ...
Un petit anglais de trois ans déjà alcoolique ! Tristes statistiques du National Health Service (NHS)… Entre 2008 et 2010, treize enfants de moins de 13 ans ont ainsi été soignés pour alcoolisme en ...
Bruits et sons amplifiés : le gouvernement renforc... Nicolas Hulot, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, et Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, ont annonc...
Autisme : la HAS recommande un projet personnalisé... La Haute Autorité de Santé (HAS) et l'Agence nationale de l'évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (Anes...
Hôpital public : 84% des Français en ont une bonne... Selon les résultats de l'Observatoire de l’égalité d’accès aux soins de la Fédération hospitalière de France (FHF), 84% des Français ont aujourd’hui u...
Benzodiazépines: une solution utile mais temporair... Environ 7 millions de personnes auraient consommé des benzodiazépines anxiolytiques en 2014 en France dont 16 % en traitement chronique (plusieurs ann...
Maladies neurodégénératives : les membres du G8 ap... Marisol Touraine, la ministre des affaires sociales et de la santé et Geneviève Fioraso, la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, s...
Perturbateurs endocriniens : le gouvernement lance... Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, et Philippe Martin, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie,...
Bronchiolite : comment protéger les tout-petits du... Saviez-vous que le virus de la bronchiolite vit jusqu’à 6 heures sur les objets ? Se laver régulièrement les mains, ne pas tousser devant un bébé, por...
Des fondations hospitalières pour collecter des fo... Le gouvernement vient de donner le feu vert à la création de fondations hospitalières par les établissements de santé, par la publication d’un décret ...
Santé : l’Inpes veut rendre l’information ac... L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) lance une collection de brochures universelles, « Pour comprendre », destinée a...
Téléphone portable : 4 Français sur 10 se déclaren... Selon un sondage réalisé par Odoxa pour la MNH, le Figaro et France Inter *, 4 Français sur 10 se déclarent inquiets des risques sur la santé que prés...
Comment se portent les enfants en grande section d... Le ministère de la Santé vient de publier les résultats d’un cycle d’enquêtes mené en 2005- 2006 sur plus de 23 000 enfants de grande section de mater...