Le bon usage du médicamentLe médicament n’est pas un produit comme les autres : pour qu’un médicament soit efficace, il est indispensable d’observer les précautions d’emploi et de respecter strictement les contre-indications.

Ce que vous devez savoir. Quelques exemples :
• les comprimés et les gélules doivent être absorbés avec beaucoup d’eau, sauf indication contraire, pour éviter une irritation de l’oesophage et de l’estomac ;
• certains médicaments provoquent une baisse de vigilance, voire une somnolence dangereuse si l’on doit conduire ou utiliser une machine. Il faut savoir que ces effets sont fréquents avec les médicaments utilisés pour soigner le rhume et la toux ;
• l’alcool, la bière, ne doivent jamais être utilisés pour prendre les médicaments car ils en modifient les effets.

Respectez les contre-indications
Certaines personnes ne doivent pas prendre certains médicaments car, chez elles, leur prise peut provoquer des troubles parfois très graves. Il s’agit par exemple :

• de personnes qui souffrent d’une allergie reconnue à un produit donné ;
• de celles qui souffrent d’une maladie incompatible avec la prise de ce médicament (par exemple les maladies cardio-vasculaires sont une contre-indication à la prise de la pilule contraceptive) ;
• des femmes enceintes.

C’est une preuve de responsabilité d’indiquer au médecin ses antécédents allergiques et les autres maladies pour lesquelles on est traité, afin de réduire les risques.

Les dangers du mauvais usage du médicament : l’automédication “sauvage”
L’automédication sauvage (à distinguer de la prise de spécialités dites d’automédication qui s’appliquent à des affections bénignes) consiste à  consommer des médicaments prescrits pour quelqu’un d’autre sans l’intervention d’un médecin, pour guider le diagnostic ou la prescription et la surveillance du traitement. Ces pratiques sont potentiellement dangereuses :

• risques d’une erreur de diagnostic
• risques de prise d’un produit qui peut être contre-indiqué pour l’état du patient
• inefficacité sur la maladie présumée
• posologies inadaptées (insuffisantes : inefficaces ; trop fortes : toxiques) pendant une durée trop longue (toxicité) ou trop brève (inefficacité).

Qu’est-ce que l’observance ?
L’observance  est  le  degré  de  concordance  entre  les  recommandations  du  médecin  et  les comportements du malade. Elle correspond, en particulier, au respect scrupuleux de  la prescription soigneusement définie. En France, on estime à 20% la proportion de patients  qui n’achètent pas les médicaments qui  leur sont prescrits,  et à  85%  ceux qui  ne suivent  pas strictement les recommandations  de  leur  médecin. De 30 à 50%, dans la pratique courante, ne prennent pas convenablement (ou pas du tout) les produits figurant sur leur ordonnance.

La mauvaise observance peut être source de conséquences graves :
• inefficacité de la prescription
• effets indésirables, voire des accidents sérieux (surdosages, associations dangereuses du fait de l’initiative du patient)

Médicaments et produits dopants
Certains médicaments couramment prescrits sont considérés comme dopants par les autorités sportives. Ils peuvent provoquer un contrôle positif, même pris dans des conditions normales. Les sportifs de compétition doivent demander au médecin ou au pharmacien si leur traitement ne figure pas sur la liste des médicaments interdits par les fédérations sportives.

Source : Les Entreprises du Médicament

A Lire également

Médicaments: l’UFC–Que Choisir pour la fin du mono... L'association UFC–Que Choisir s'est prononcée jeudi pour une "libéralisation de l'automédication". Elle estime ainsi que pour dynamiser ce marché, il ...
Essai clinique à Rennes : le patient en état de mo... Le CHU de Rennes a annoncé dimanche en milieu de journée le décès du patient en état de mort cérébrale, suite à sa participation à un essai clinique d...
La lovastatine : une piste contre la peste Une étude expérimentale révèle que la lovastatine, médicament prescrit comme traitement de l'hypercholestérolémie, protége les animaux des effets mort...
Canicule: le dispositif de vigilance et d’assista... En prévision des très fortes chaleurs annoncées par Météo France pour la fin de la semaine, Michèle Delaunay, ministre déléguée aux Personnes Agées et...
Diane 35 et ses génériques : l’agence frança... Le Comité pour l'évaluation des risques en matière de pharmacovigilance (PRAC) de l'Agence européenne du médicament a conclu que le rapport bénéfice/r...
Antibiotiques: les Français en consomment encore t... L'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), publie mardi un rapport sur la consommation des antibiotiques en France de 1...
Médicaments: les sirops contre la toux à la pholco... Les autorités sanitaires françaises ont décidé de soumettre à prescription médicale obligatoire tous les médicaments contenant de la pholcodine. Les d...
Médicament: l’Afssaps impliquera les associa... Après six années de collaboration, les évolutions actuelles de la réglementation et la mise en place de la nouvelle organisation de l’Afssaps (Agence ...
Les potions amaigrissantes interdites par l’ANSM L’ANSM, la nouvelle agence du médicament, vient de prendre de nouvelles décisions de police sanitaire visant à interdire l’utilisation, dans un but d’...
L’association Eclas lance un site pour les famille... Réalisé par des familles pour des familles concernées par l’Amyotrophie Spinale de type 1, le site internet de l’association Eclas (Ensemble Contre L’...
Médicaments : une charte anti contrefaçon Les industriels français du médicament (Leem) viennent de signer avec des représentants de plateformes de e.commerce une charte destinée à lutter cont...
Médicament : 55 % des Français choisissent le géné... Un sondage Ifop réalisé pour le quotidien Metro montre que 55 % des Français choisissent le médicament générique proposé en pharmacie plutôt que l'ori...
Médicament anti-calvitie et impuissance permanente... Dans un point d'information publié mardi, l'agence du médicament (Afssaps) indique qu'à ce jour le lien de causalité entre la prise de finastéride (Pr...
Médicaments : nouvelles restrictions sur l’a... L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) vient d’informer les professionnels de santé de nouvelles restrictions d’...
Environnement et médicament : un mariage à risques... On distingue trois sources principales d’émissions de médicaments dans l’environnement : 1- l’excrétion des patients qui les prennent (source de ...
Lancement du premier Observatoire de l’Endom... A l'occasion de la semaine internationale de lutte contre l'Endométriose et de la journée internationale des femmes, l'Association Avenir Femmes Santé...