Selon une étude publiée dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), le nombre d’hospitalisations pour crise cardiaque a diminué de façon significative en France entre 2002 et 2008, sauf chez les femmes entre 35 et 54 ans. En 2008, 21.918 décès dus à une insuffisance cardiaque ont été recensés en France.

Les auteurs ont observé “une augmentation significative pour les femmes entre 35 et 54 ans”. Une hausse qui est “probablement en lien avec l’augmentation du tabagisme, de l’obésité et du diabète”, estiment-ils.

Sur la période étudiée, le nombre global de patients hospitalisés pour infarctus du myocarde (IDM) a diminué de 7,4%, mais cette réduction atteint 17,2% en tenant compte de l’accroissement et du vieillissement de la population, relèvent les auteurs.

En 2008, 56.100 personnes ont été hospitalisées pour infarctus, dont 37.200 hommes et 18.900 femmes, selon l’étude publiée dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH). Dans l’ensemble cependant, les hommes restent ainsi deux fois plus nombreux à être hospitalisés pour infarctus.

Avant 65 ans, la réduction des taux d’hospitalisation est “significative” dans toutes les classes d’âge masculines au-delà de 25 ans. Après 65 ans, il y a eu une diminution marquée des taux de personnes hospitalisées tant chez les hommes que chez les femmes (-22,7% et -23,7%).

Source : BEH