Comment les médecins  jugent l’évolution de l’hôpital public ? Selon une enquête TNS Sofres pour la Fédération hospitalière de France (FHF) et publiée à l’occasion d’Hôpital Expo (*), 28% des médecins interrogés en sont très ou assez satisfaits. Un résultat à mettre en miroir avec les réponses des Français, interrogés il y a quelques semaines sur le même sujet (Baromètre 2012 TNS Sofres « Les Français et l’hôpital »), et qui ont été 45% à se déclarer satisfaits de l’évolution de l’hôpital.

Le sondage montre que les médecins hospitaliers sont les plus critiques avec 18% s’en déclarant très ou assez satisfaits, contre 32% qui n’en sont pas du tout satisfaits.  A l’inverse, les médecins généraux libéraux en sont plus satisfaits (41% de très ou assez satisfaits).

Les attentes des médecins vis-à-vis du nouveau quinquennat
Pour l’ensemble des médecins interrogés les deux priorités de la nouvelle ministre de la Santé, Marisol Touraine, doivent être la lutte contre les déserts sanitaires et une meilleure organisation entre la médecine de ville et l’hôpital.

La lutte contre les zones géographiques sous-médicalisées doit être une priorité pour 79% des médecins interrogés qui la cite en première, deuxième ou troisième position à partir d’une liste.

L’amélioration des relations entre médecine de ville et hôpital recueille presque autant de suffrages (76%). Parmi les médecins d’Ile de France cette priorité est citée en premier par 40% d’entre eux.

L’encadrement des dépassements d’honoraires n’est cité en première position que par 12% des médecins et en 1e, 2e ou 3e position par 43%. Si cette mesure, promise par le président François Hollande et plébiscitée par l’ensemble des Français n’est pas pour eux une des premières priorités, 81% cependant s’y déclarent favorables si l’encadrement est effectué “de manière identique en ville, en clinique et à l’hôpital”.

S’agissant des seuls médecins hospitaliers, le sondage montre qu’ils sont encore réservés sur les associations de patients, 48% souhaitant qu’elles jouent un plus grand rôle, contre 52% qui ne le désirent pas.

Interrogés sur la perspective de nouvelles réformes, les médecins hospitaliers sont 67% à considérer qu’il “faut faire une pause pour réfléchir à de nouvelles réformes”, alors que seuls 25% souhaitent une nouvelle réforme “rapidement” et que 8% disent qu'”il faut stopper toute réforme”.

Ce sondage a été réalisé du 27 avril au 4 mai 2012 auprès d’un échantillon national de 803 médecins dont : 402 médecins hospitaliers, 201 médecins spécialistes libéraux et 200 médecins généralistes libéraux. L’échantillon a ensuite été redressé pour que l’ensemble des réponses soit représentatif du corps médical.

(*) HOPITAL EXPO & Hit Paris 2012 se tiennent du 22 au 25 mai à PARIS Porte de Versailles.

Source : FHF

 

A Lire également

Dépenses de soins : un coût de 2724 euros par Fran... Selon le rapport sur  les Comptes nationaux de la santé, la consommation de soins et biens médicaux (CSBM) a atteint 175,7 milliards d’euros en 2009, ...
Expositions aux UV artificiels : aucun bénéfice po... L'Institut national du cancer (INCa) a été saisi par la Direction générale de la santé pour apporter un éclairage scientifique à certains messages, pa...
Bilan e-G8 : Internet et santé au centre des débat... L’heure est au bilan pour l’e-G8 qui s’est déroulé les 24 et 25 mai à Paris et le G8 qui s’est tenu du 26 au 27 mai dernier à Deauville. Entouré pour ...
L’alcoomètre, un outil en ligne pour réduire sa co... Disponible sur le site Alcool Info Service, le test gratuit alcoomètre permet en 12 questions d’évaluer sa consommation d’alcool et de savoir si celle...
Santé : l’Inpes veut rendre l’information ac... L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) lance une collection de brochures universelles, « Pour comprendre », destinée a...
Le rire, c’est la santé ? Oui, le rire est bon pour la santé. Voire excellent ! Rire ne serait-ce que quelques minutes par jour permet à notre cerveau de libérer des endorphine...
Psychiatrie : le CHU de Marseille expérimente le s... Violence, tentative de suicide, crise familiale... Le pôle universitaire de psychiatrie de l'AP-HM lance une expérience de prise en charge à domicile ...
Bruits et sons amplifiés : le gouvernement renforc... Nicolas Hulot, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, et Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, ont annonc...
Grippe aviaire et produits alimentaires : les auto... Stéphane Le Foll, le ministre de l’Agriculture et Marisol Touraine, la ministre de la Santé, ont confirmé lundi l’absence de danger pour l’homme de la...
Obésité, caries, prévention… : les enfants de 6 an... Selon les résultats de l’Enquête nationale de santé scolaire* publiée par la DREES, 12 % des enfants scolarisés en grande section de maternelle en 201...
Manger bio : quel impact sur la santé ? Qui sont les consommateurs de produits Bio et quel est l'impact des aliments Bio sur la santé ? C'est ce que va chercher à déterminer l'étude BioNutri...
Une majorité des Français estime la qualité des so... Selon les derniers résultats du Baromètre de la DREES réalisé par BVA, une majorité des Français estime que la qualité des soins est satisfaisante, no...
La marche à pied est excellente pour la santé̷... Dans le cadre de la semaine européenne de la mobilité qui se déroule du 16 au 22 septembre, les ministères chargés du développement durable et de la s...
Mobilisation générale des médecins libéraux le 13 ... Les syndicats médicaux représentatifs de médecins libéraux ont appelé hier l’ensemble des médecins ainsi que les autres professionnels de santé à expr...
Médecins spécialistes et médicaments sont “t... Selon un sondage Viavoice réalisé pour le groupe Pasteur mutualité, paru ce mardi dans Le Parisien, près de 70% des Français (70%) jugent les tarifs d...
Infections nosocomiales : le cuivre pour protéger ... Une 1ère en France : l’hôpital de Rambouillet a inauguré vendredi ses équipements en cuivre pour lutter contre la prolifération des bactéries multi-ré...