Grippe H1N1 : un dispositif de surveillance renforcé des effets indésirables des vaccinsL’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a présenté son dispositif de pharmacovigilance des effets indésirables qui sera mis en place dès le début de la campagne de vaccination.


A cette occasion, l’Afssaps a rappelé que « l’utilisation des vaccins peut engendrer, comme pour tout médicament, des effets indésirables, la plupart du temps bénins et transitoires et beaucoup plus rarement graves ». Le dispositif de surveillance mis en place à l’occasion de la prochaine campagne de vaccination devra donc « permettre de suivre attentivement et en temps réel ses effets afin d’être en mesure de détecter et d’analyser tout signal significatif qui s’écarterait de ce que l’on peut attendre en fonction des caractéristiques de ces vaccins ».

« Compte tenu de l’ampleur d’utilisation de ces vaccins sur une période réduite, il est particulièrement important d’adapter le dispositif de surveillance des effets indésirables afin de les suivre de façon aussi réactive et fiable que possible » explique l’agence

Des modalités de déclaration pour les patients

En premier lieu, des modalités spécifiques de déclaration et d’analyse des événements indésirables seront opérationnelles dès le début de la campagne de vaccination. Les professionnels de santé pourront déclarer au système de pharmacovigilance, selon les modalités habituelles ou en utilisant le formulaire accessible sur le site de l’Afssaps. Mais en outre, les patients eux-mêmes auront la possibilité de déclarer des éventuels effets indésirables graves en utilisant un formulaire téléchargeable sur le site internet de l’Afssaps et en envoyant leur déclaration au centre régional de pharmacovigilance (CRPV) territorialement compétent.

L’Agence analysera en continu l’ensemble des déclarations en s’appuyant sur le concours des centres régionaux de pharmacovigilance dont plusieurs ont été désignés spécialement pour effectuer ce travail d’analyse avec l’Afssaps. L’Agence pourra également utiliser pour cette démarche de surveillance et d’analyse des informations qui permettront notamment, pour chaque cas d’effets indésirables, de connaître précisément le vaccin reçu et le numéro de lot.

Des suivis de cohortes propres à la France

Outre l’exploitation des déclarations spontanées, la surveillance s’appuiera également sur une série d’études de cohortes de sujets vaccinés qui seront suivis pendant 6 mois après la vaccination. Certaines de ces cohortes, comportant plusieurs milliers de patients, ont été demandées par l’Agence Européenne (EMEA) dans le cadre des demandes d’AMM. Il s’agit du dispositif de plan de gestion des risques que peuvent exiger soit l’EMEA soit l’Agence Nationale selon la nature de la procédure centralisée ou pas, lors de la délivrance de l’AMM.

Source : Affsaps

A Lire également

Le Salon Santé pour tous se tient du 9 au 11 mars ... Les Français ne se soignent plus comme avant. Impliqués de plus en plus dans le suivi de leur pathologie et dans la prévention, ils souhaitent vivre p...
Grippe: vaccination des personnes à risque Les autorités sanitaires rappellent qu’il ne faut plus attendre pour vacciner les personnes à risque et leur entourage. En effet, les indicateurs sani...
Accoucher dans l’eau : dangereux pour le bébé ?... Selon une étude réalisée par l’Académie américaine de pédiatrie et le collège des gynécologues obstétriciens, donner naissance dans l’eau pourrait, da...
Prothèses PIP: l’Afssaps et la DGS remettent leur ... Le mercredi 1er février 2012, le directeur général de la Santé et le directeur général de l’Afssaps ont remis au ministre du Travail, de l’Emploi et d...
Bisphénol A : des effets indésirables “proba... Selon un avis publié vendredi par l'Autorité européenne pour la sécurité des aliments (Efsa), l’exposition au Bisphénol A (BPA) est susceptible d’avoi...
GrippeNet.fr : participez au système de surveillan... Le principe du site GrippeNet.fr  est de permettre à toute personne qui le souhaite, malade ou non malade, et résidant en France métropolitaine, de pa...
Semaine de la vaccination du 20 au 25 avril 2015 La semaine européenne de la vaccination aura lieu du 20 au 25 avril prochain. A cette occasion, Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales, d...
Gastro-entérite : la vaccination recommandée chez ... Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a décidé de recommander la vaccination contre les rotavirus des nourrissons âgés de moins de 6 mois sous r...
Canicule et fortes chaleurs : le dispositif de sur... Alors que les phénomènes météorologiques de fortes chaleurs s’avèrent chaque année de plus en plus fréquents et intenses en France métropolitaine, Agn...
Uvestérol : l’Afssaps rappelle les recommandations... De nouveaux cas de malaise chez des nourrissons lors de l’administration de Uvestérol Vitaminé ADEC ou de Uvestérol D 1500UI/mL conduisent l’Afssaps à...
Médicaments : une campagne d’information sur « les... Cancer, infarctus, vaccination, greffe, douleur… Les Entreprises du Médicament (Leem) ont lancé depuis fin octobre une campagne d’information montrant...
Le calendrier des vaccinations 2016 En 2016, le calendrier des vaccinations intègre une nouvelle recommandation de vaccination contre le zona chez les adultes âgés de 65 à 74 ans. Les pe...
Méningite : l’OMS donne son aval à un vaccin... Sanofi Pasteur, la division vaccins du laboratoire français Sanofi, vient de voir l'un de ses vaccins quadrivalents contre les infections invasives à ...
Sécurité sanitaire : le brouillard total autour de... Muriel Marland-Militello, député des Alpes-Maritimes, a alerté le Ministère de la Santé et des Sports  sur les cigarettes électroniques, vendues sur i...
Médicaments : des effets indésirables sous «pharma... Effets bénéfiques attendus mais effets indésirables possibles : chaque médicament résulte d’un équilibre entre ces deux réalités - à surveiller si l'o...
“La mise à jour des vaccins, c’est toute l’a... Dix-neuf pour cent des Français déclarent ne pas être à jour de leur vaccination (1). Pour autant, il n’est jamais trop tard pour se faire vacciner et...