Grippe H1N1 : un dispositif de surveillance renforcé des effets indésirables des vaccinsL’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a présenté son dispositif de pharmacovigilance des effets indésirables qui sera mis en place dès le début de la campagne de vaccination.


A cette occasion, l’Afssaps a rappelé que « l’utilisation des vaccins peut engendrer, comme pour tout médicament, des effets indésirables, la plupart du temps bénins et transitoires et beaucoup plus rarement graves ». Le dispositif de surveillance mis en place à l’occasion de la prochaine campagne de vaccination devra donc « permettre de suivre attentivement et en temps réel ses effets afin d’être en mesure de détecter et d’analyser tout signal significatif qui s’écarterait de ce que l’on peut attendre en fonction des caractéristiques de ces vaccins ».

« Compte tenu de l’ampleur d’utilisation de ces vaccins sur une période réduite, il est particulièrement important d’adapter le dispositif de surveillance des effets indésirables afin de les suivre de façon aussi réactive et fiable que possible » explique l’agence

Des modalités de déclaration pour les patients

En premier lieu, des modalités spécifiques de déclaration et d’analyse des événements indésirables seront opérationnelles dès le début de la campagne de vaccination. Les professionnels de santé pourront déclarer au système de pharmacovigilance, selon les modalités habituelles ou en utilisant le formulaire accessible sur le site de l’Afssaps. Mais en outre, les patients eux-mêmes auront la possibilité de déclarer des éventuels effets indésirables graves en utilisant un formulaire téléchargeable sur le site internet de l’Afssaps et en envoyant leur déclaration au centre régional de pharmacovigilance (CRPV) territorialement compétent.

L’Agence analysera en continu l’ensemble des déclarations en s’appuyant sur le concours des centres régionaux de pharmacovigilance dont plusieurs ont été désignés spécialement pour effectuer ce travail d’analyse avec l’Afssaps. L’Agence pourra également utiliser pour cette démarche de surveillance et d’analyse des informations qui permettront notamment, pour chaque cas d’effets indésirables, de connaître précisément le vaccin reçu et le numéro de lot.

Des suivis de cohortes propres à la France

Outre l’exploitation des déclarations spontanées, la surveillance s’appuiera également sur une série d’études de cohortes de sujets vaccinés qui seront suivis pendant 6 mois après la vaccination. Certaines de ces cohortes, comportant plusieurs milliers de patients, ont été demandées par l’Agence Européenne (EMEA) dans le cadre des demandes d’AMM. Il s’agit du dispositif de plan de gestion des risques que peuvent exiger soit l’EMEA soit l’Agence Nationale selon la nature de la procédure centralisée ou pas, lors de la délivrance de l’AMM.

Source : Affsaps

A Lire également

Grippe H1N1 : quelles précautions pour les femmes ... Enceinte, j’ai plus de risque de développer une forme grave de la grippe A(H1N1). Je prends donc toutes les précautions pour me protéger. Pour évit...
Protelos®: mise en garde de l’Afssaps contre le mé... L’Afssaps, l'agence sanitaire du médicament, a adressé vendredi une mise en garde aux professionnels de santé afin qu’ils restreignent l’emploi du Pro...
Grippe: la vaccination a sauvé des milliers de vie... Une enquête, publiée mercredi 29 septembre  par l'Institut national d'études démographiques (INED), retrace l’évolution de la mortalité due à la gripp...
Compléments alimentaires : les autorités de santé ... L’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa, aujourd'hui Anses) annonçait fin 2009 le lancement d’un dispositif national de vigilance...
Affaire Dentexia : des mesures pour renforcer la p... Marisol Touraine a annoncé mercredi des mesures pour renforcer la prise en charge des patients souffrant de soins mal ou incomplètement réalisés, suit...
Vaccination: un Français sur cinq estime ne pas êt... Malgré une majorité de Français favorables à la vaccination en général (23 % sont « très favorables » et 58 % « plutôt favorables », près d’une person...
Les médicaments, des produits sous surveillance La prise de médicaments n’est pas un acte anodin. C’est pourquoi les autorités sanitaires ont mis en place un réseau national de pharmacovigilance en ...
La vaccination en questions / réponses Si les Français ont globalement une bonne connaissance et une bonne opinion de la vaccination, cependant, certaines questions, craintes et idées reçue...
Un enfant sur cinq ne bénéficie toujours pas des v... A l'occasion de la semaine mondiale de la vaccination, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) rappelle que les progrès pour atteindre les cibles m...
Vaccins : êtes-vous à jour ? Le site vaccins.pfizer.fr propose une version dynamique du calendrier vaccinal 2013 qui offre la possibilité de consulter les différents vaccins recom...
Cancer du col de l’utérus : mois de mobilisation p... L’INCa lance le 15 juin une campagne radio et met à disposition du public des documents d'information sur le frottis et la vaccination préventive. Obj...
“La mise à jour des vaccins, c’est toute l’a... Dix-neuf pour cent des Français déclarent ne pas être à jour de leur vaccination (1). Pour autant, il n’est jamais trop tard pour se faire vacciner et...
Deux vaccins pour la saison grippale 2010-2011 en ... Le Haut Conseil de la Santé publique (HCSP) a indiqué dans un avis sur la stratégie vaccinale pour la saison grippale 2010-2011 que deux catégories de...
Protélos® : l’Afssaps veut réevaluer son rap... A la suite des avis concordants des commissions de pharmacovigilance et d'autorisation de mise sur le marché, l'Afssaps a décidé de saisir l'agence eu...
Faut-il en avoir peur des antidépresseurs ? Le traitement médicamenteux ne constitue qu’un aspect de la prise en charge des sujets présentant des troubles dépressifs ou anxieux. Si historiquemen...
Google, un outil incontournable pour les patients&... Selon le baromètre« Web et Santé » Hopscotch-Listening Pharma, 96% des médecins interrogés utilisent le moteur de recherche Google pour chercher de l’...