La fin de l’alerte, lancée le 7 avril dernier sur le médicament Furosémide 40 mg du laboratoire Teva, a été annoncée jeudi sur Europe 1 par Dominique Maraninchi, le directeur général de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

“Les malades peuvent reprendre le traitement”, a indiqué Dominique Maraninchi, précisant que “le Furosémide n’est pas un médicament anodin, il y a danger si les malades ne le prennent pas”.

“Sur 70.000 comprimés, nous n’avons pas observé d’échange, c’est sécurisant. Nos analyses faites sous contrôle de la police n’ont pas montré de comprimé suspect, c’est rassurant. Fin de l’alerte, poursuite des investigations”, a déclaré Dominique Maraninchi au micro d’Europe 1.

 


Furosémide : “Fin d’alerte, les traitements… par Europe1fr

A Lire également

L’agence du médicament annonce le retrait de... Suite aux deux nouveaux signalements de pharmacovigilance (un décès et un cas grave), l'agence de médicament (ANSM) a décidé lundi, en accord avec le ...
Furosémide Teva: aucun somnifère n’a été décelé de... L’agence du médicament (ANSM) a confirmé mercredi que les éléments à sa disposition n'ont pas permis, à ce jour, d’identifier d’autres cas de substitu...
L’Afssaps renonce à promouvoir une ancienne ... L'Agence française de sécurité sanitaire et des produits de santé (Afssaps) a renoncé mercredi à promouvoir une ancienne experte des laboratoires Serv...
Un somnifère au lieu d’un diurétique: rappel... A la suite d’un problème de conditionnement de boites de Furosémide TEVA 40 mg, un médicament diurétique, certains comprimés ont pu être remplacés par...