Froid?  Oui, mais ce n’est pas une raison pour pousser le chauffage. L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) recommande en effet de ne pas surchauffer les logements car le choc thermique entre l’intérieur et l’extérieur n’en serait que plus dur à supporter.

 Mieux vaut donc se couvrir à l’intérieur et conserver une température ambiante de 19° C à 20° C plutôt que pousser les feux.

Aérer quand même?
Oui! Dix minutes par jour pour renouveler l’air intérieur. Sans oublier que le geste de réduire la température de seulement 1° C permet d’économiser 7 %  sur la facture énergétique.

Des coupures de courant?
A craindre… Le Réseau de transport d’électricité (RTE) s’attend à ce que la France batte son record de consommation d’électricité .

http://www.inpes.fr

A Lire également

Le chauffage au bois séduit de plus en plus de foy... Selon une étude de l'ADEME intitulée « Le chauffage domestique au bois : marchés et approvisionnement », le bois est un mode de chauffage qui séduit d...
Bisphénol A : vers un étiquetage systématique des ... Dans son Avis du 29 janvier 2010, l'Afssa avait recommandé de collecter des données pour évaluer l'exposition des consommateurs au Bisphénol A (BPA) e...
Isolation, photovoltaïque : l’Etat serre la vis Le crédit d'impôt incitant les particuliers à rénover leur logement (isolation thermique, chauffage, etc.) sera raboté de 10 %. Sur les installations ...
Températures en baisse : attention aux intoxicatio... Malgré les campagnes d’information et les rappels des mesures de prévention, diffusés régulièrement par les autorités sanitaires, on déplore encore ch...
Pollution aux particules dans plusieurs régions fr... Un épisode de pollution aux particules favorisé par les conditions météo affecte depuis le week-end dernier plusieurs régions de la métropole. Il couv...
Baisser le chauffage pour perdre du poids ? Vous souhaitez perdre quelques kilos superflus ? Alors n'hésitez pas à baisser un peu le chauffage ! Selon une étude menée par des chercheurs de l...
Monoxyde de carbone : une centaine de décès chaque... Avec la baisse des températures, les risques d’intoxication au monoxyde de carbone (CO) augmentent. Invisible, inodore et non irritant, le monoxyde de...
Monoxyde de carbone : comment éviter les intoxicat... Avec la baisse prochaine des températures, les risques d'intoxications au monoxyde de carbone vont augmenter. Selon l'InVS, depuis le 1er septembre, 5...